JET LAG / France / /

Week-end bien-être en Haute-Provence

Pays des cigales


Séjour détente dans le pays de Forcalquier

Situé entre les montagnes de Lure et du Luberon, le pays de Forcalquier se déploie en cimes, plaines, vallons et coteaux. Vous serez émerveillés par la variété de paysages et la richesse de la végétation qu’offre la Haute-Provence. Vous visiterez la vieille ville pleine de charme avec ses ruelles étroites, ses petites places ombragées et ses belles demeures médiévales. Et ferez une pause à Mane-en-Provence dans un havre de paix : le Couvent des Minimes, qui accueille aujourd’hui un hôtel & Spa 5 étoiles.

Séjour bien-être en Haute-Provence, le pays des cigales

Dans le Pays de Forcalquier, habitants et visiteurs apprécient une qualité de vie préservée, sans feux rouges ni embouteillages, promet l’Office de tourisme. Sauf le jour du grand marché hebdomadaire !

Forcalquier est une ville historique singulière. Bâtie en plan semi-concentrique sur le versant d’une colline, elle accueille l’ensemble de fortifications formé par la Citadelle. De là, un panorama grandiose s’offre sur la cité et ses environs. Un conseil : allez-y un dimanche en fin de matinée afin d’assister au « concert » du seul carillon manuel de Provence joué à la chapelle Notre-Dame-de-Provence.

Forcalquier conserve de nombreux édifices de son passé médiéval. Aux alentours, les Alpes de Haute-Provence déploient leur beauté naturelle : des champs de fleurs à perte de vue qui chargent l’air de leur exquis parfum.

La vieille ville pittoresque étale sa richesse architecturale : belles demeures anciennes des XIIIe et XVe siècles et dédale de ruelles étroites et placettes ombragées. Chaque lundi matin, ne manquez pas le plus grand marché de la région qui distille ses parfums et ses couleurs. C’est le rendez-vous hebdomadaire des producteurs, artisans et gens du pays. Les jeudis après-midis, c’est au tour du marché paysan d’exposer ses produits de qualité, locaux et de saison.

Manosque, un séjour sur les pas de Giono

Au gré de vos flâneries, vous découvrirez au milieu de fleurs sauvages, les bories de pierres et cabanons pointus de bergers posés sur les restanques d’oliviers.
Poursuivez votre escapade à 4 km de Forcalquier. De son riche passé moyenâgeux, Mane conserve sa vieille ville aux ruelles en pente, sa citadelle enserrée de 3 500 mètres de remparts, son église du XVIe siècle au portail florentin et au maître-autel en marbre polychrome. Mane possède également deux joyaux de la Haute-Provence : le prieuré de Salagon, un ensemble de bâtiments du XIIe au XVIIe siècles, et le château de Sauvan qui porte avec raison le surnom de « Petit Trianon de Provence ». Ce magnifique palais est ceinturé de superbes jardins restaurés avec soin.
A Manosque (25 km environ de Forcalquier), vous marcherez sur les pas de Jean Giono, l’enfant du pays, qui a consacré son œuvre à la Provence. Dans cette cité millénaire, chaque époque a laissé son empreinte et son style.
Une visite du musée de L’Occitane vous initiera aux richesses et à la composition des produits de la marque. A Graveson-en-Provence, le musée des arômes et du parfum vous apprendra comment sont créées les fragrances et vous dévoilera son jardin expérimental de plantes aromatiques.

L’exquise cuisine provençale pour un séjour gastronomique

Adepte d’une gastronomie légère et raffinée, aux accents méditerranéens, Jérôme Roy (grand chef du restaurant Le cloître au Couvent des Minimes) manie avec justesse les parfums et saveurs des produits locaux. Pour donner libre cours à son talent et valoriser ses mets, il trouve dans le potager du Couvent un choix d’herbes associant goût et tradition. A l’extérieur de Forcalquier, sur la route de Banon, les Terrasses de la Bastide (sélection du guide Michelin) régaleront les amateurs de cuisine méditerranéenne. La spécialité du chef : les pieds et paquets. Un délice…

couventdesminimes-hotelspa.com
lesterrassesdelabastide.fr


Un séjour bucolique, doux comme le miel

Le fait est peu connu mais les Alpes de Haute-Provence sont le premier producteur mondial de miel de lavande. En bénéficiant de 300 jours d’ensoleillement par an et d’une flore riche et diversifiée, le département se révèle un espace privilégié pour les abeilles. Vous voulez découvrir la vie sociale d’une ruche, le fonctionnement d’une miellerie, le métier d’apiculteur ? Ou acheter du miel, du pollen, des bougies en cire ? De nombreux producteurs se feront un plaisir de vous accueillir pour vous livrer leurs secrets.

La liste sur www.haute-provence-tourisme.com/miel

Reportage de Louise Raffin-Luxembourg