ÉVASION / En France /

 Le Maybourne Riviera, beauté bleutée 

En se juchant sur une péninsule rocheuse de la ville, le Maybourne Riviera a ajouté cinq étoiles dans le ciel azuré de la belle Roquebrune-Cap-Martin. 

Vertigineux  : Dressé sur une avancée rocheuse, l’hôtel doit ses lignes aériennes et avant-gardistes à l’architecte Jean-Michel Wilmotte.

Dehors comme dedans, un camaïeu de bleu. 

Quelle que soit l’aile du bâtiment où se nichent les soixante-dix chambres et suites, toutes ouvrent sur la Méditerranée depuis leurs terrasses privées. Une situation à couper le souffle. Pour tailler ce diamant brut, l’équipe de designers du groupe hôtelier Maybourne – placée sous la houlette de Michelle Wu – a collaboré avec des talents internationaux du design et de l’architecture. André Fu, Pierre Yovanovitch, Rigby & Rigby ou encore Marcelo Joulia ont conjugué leur propre style à des sources d’inspiration communes : le bleu du paysage, la houle, les tons pastel, les lumières subtiles, les matériaux nobles ; en résumé, tous les ingrédients contribuant à reproduire la douceur de vivre du Sud. Sur le choix du mobilier, des formes et des matières, on remarque l’influence d’Eileen Gray, éminente figure de l’architecture moderniste du XXe siècle, et surtout grande amoureuse de Roquebrune-Cap-Martin. 

Bain avec vue : Dans la grande suite Azur de 140 m2, la baignoire îlot en forme de galet offre un fabuleux panorama sur la Méditerranée.

Destination design et épicurienne

Au Maybourne Riviera, le raffinement des hébergements trouve écho dans l’assiette. L’établissement de luxe entend devenir une adresse gastronomique de la Côte d’Azur et dans ce but, a fait appel à Mauro Colagreco. Le chef triplement étoilé du Mirazur de Menton instille sa vision de la région à deux tables de l’hôtel : le Ceto, totalement dédié aux produits marins, et le Riviera où se revisite une cuisine traditionnelle méditerranéenne. Pour la petite histoire, en mars 2022 – après seulement cinq mois d’ouverture – le Ceto décrochait sa première étoile au guide Michelin. L’offre culinaire s’étoffe avec La Piscine by Jean Georges où le célèbre chef Vongerichten propose une carte inspirée par la proximité de l’Italie et son goût pour les saveurs asiatiques. Qu’ils soient issus du terroir ou de la pêche, tous les mets se savourent entre ciel et mer. 

Mouvement : La chambre Corniche Jardin dispose d’un lit « plongeoir » qui semble flotter au-dessus d’un tapis au motif ondulant.

Contraste : Dans les suites Corniche, les contours épurés et les matières naturelles s’inspirent de l’architecture moderniste et du paysage de la région. 

Panoramique : Posée sur un pic rocheux, l’aile Crystal déploie à son pied une superbe piscine à débordement. La vue s’étend de l’Italie à Monaco.

Camaïeu : Puisant dans une palette de bleu, la décoration du restaurant Riviera a été imaginée par le studio anglais Bryan O’Sullivan.

Nathalie Truche 

L’hôtel


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.