INSPIRATION / Rencontres /

Le designer Ora Ito crève l’écran

Ora-Ito-Ellen-Von-Unwerth


Succès pour le designer Ora Ito

On le surnomme «l’enfant terrible du design» ou encore «le fils spirituel de Philippe Starck ». Ses créations d’objets et d’espaces lui ont valu les honneurs. Ora Ito est LE designer en vue depuis quelques années.

Il assure sur tous les fronts: objets du quotidien, mobilier, showrooms, aires d’autoroute et même multiplexes avec le nouveau concept du cinéma français Pathé. Ora Ito, son pseudonyme, est en fait l’anagramme de son véritable nom : Ito Morabito. Le jeune designer, né en avril 1977 à Marseille, est le fils du joaillier Pascal Morabito. Viré de son école de design pour s’être fait livrer une pizza dans un amphi, il se fait remarquer, à la fin des années 1990, en publiant des objets virtuels en 3D sur internet. Des créations totalement imaginaires qui reprennent et détournent les logos de grandes marques comme Vuitton, Apple, Nike, etc. Séduites par son audace et son talent, certaines lui proposent même de travailler pour elles. Ce qui aurait pu n’être qu’un délire de jeune créateur lancera finalement sa carrière !

L’art de la simplexité d’Ora Ito

En 2000, il crée son propre studio et décroche l’oscar du meilleur design deux ans plus tard pour une bouteille Heineken en aluminium. Sa vision originale et avant-gardiste le propulse sur la scène internationale et son nom devient lui-même rapidement un label. En mixant les univers du mobilier, de l’électroménager et de la mode, il impose son style aux lignes sobres et sensuelles et invente au passage un mot pour le définir: la «simplexité», ou l’art de donner à un objet aux fonctions complexes une apparente simplicité. Toujours en effervescence, il exerce également ses talents comme architecte d’intérieur. Après avoir lancé un restaurant, un hôtel et une boîte de nuit à Paris, il crée un centre d’art contemporain à Marseille, le MAMO, inauguré en juin 2013. Situé sur le toit-terrasse de la célèbre cité radieuse, dessinée par l’architecte Le Corbusier, le lieu expose de jeunes créateurs émergents et accueille des événements majeurs de la scène artistique internationale.

«Hier je piratais les plus grandes marques de ma génération. Aujourd’hui, je collabore avec elles»

Ora Ito a été classé récemment parmi les 40 personnalités les plus influentes du monde de la création par le prestigieux magazine anglais Wallpaper.

Sophie Extier