°° BLOG °° / °° Portraits °° /

Portrait poétique de Masami, créatrice de la marque Cocon

Styliste et plasticienne, Masami est une artiste, une poète même ! Inspirée par ses origines japonaises, elle a créé sa marque Cocon via laquelle elle propose ses propres réalisations : des vêtements et objets de décoration en textile. Formes géométriques, couleurs délicates, tissus naturels…. Ses créations apaisent et enivrent. En cette rentrée, Traits D’co vous emmène dans le sud de la France, là où Masami est aujourd’hui installée. Bienvenue dans son monde empli de douceur… Un moment suspendu !


Masami, peux-tu nous raconter ton parcours ?

J’ai étudié à l’école de stylisme à Tokyo, parce que j’aimais m’habiller depuis petite et que j’avais compris qu’on peut totalement changer de personnage en modifiant le style de ses habits.

Pendant ces études, j’ai participé à un voyage organisé par l’école. Nous nous sommes rendus à Paris et à Londres. Un coup de foudre ! C’est comme cela que j’ai décidé de venir en France sans avoir de ticket de retour… J’ai commencé par apprendre la langue, puis je suis entrée aux Beaux-Arts.


Depuis quand existe Cocon ? Et comment t’es venue l’envie de créer ta propre marque ? Travailles-tu seule ?

Depuis 10 ans à peu près, quand mes enfants ont commencé à grandir, j’ai lancé ma propre marque. L’envie de créer était toujours là, alors tout m’amenait naturellement à prendre ce chemin.


Oiseaux, plantes, tissus en fibre de noix de coco… La nature est omniprésente dans tes créations. Pourquoi te sens-tu si proche d’elle ?

C’est là où je me sens moi-même. J’adorais aller chez ma mamie et mes cousins qui habitaient à la campagne. C’est presque en face de la mer et il y avait un potager.  Je m’y sentais beaucoup plus chez moi que chez moi ! Alors, inconsciemment j’essaye de retrouver cette sensation je crois. Je suis souvent proche de la nature et ça influence beaucoup pour mes créations.


Comment fais-tu naître chacune de tes créations ? Où trouves-tu ton inspiration ?

Comme ça…:) C’est vrai, ça vient tout seul, au travers des inspirations des années accumulées, mais surtout quand je me concentre pleinement dans mon potager ou à l’atelier. Mes inspirations sont très vastes. La nature bien sûr, le paysage, le film, la musique, l’odeur, les gens que je croise, des images, des photos…


Comment se déroule le processus créatif dès lors que tu as une nouvelle idée ? Dans quel contexte / environnement as-tu besoin d’être ?

Quand l’idée arrive, le coeur bat très fort. Là, je travaille très vite jusqu’à ce que l’idée prenne une forme. Après, mes mains commencent à jouer et à chercher la perfection de cet objet pour qu’il tienne debout, avec un bon équilibre.


Et chez toi alors… ?  À quoi ressemble ton home sweet home ? Pour ma part je l’imagine baigné de lumière, avec du mobilier en bois clair, du rotin, des touches de couleurs pastel un peu partout et beaucoup de plantes… Mais je fais peut-être fausse route… Si tu devais décrire son style.

C’est… le bazar ! Enfin au niveau déco. La maison est petite, du coup je ne garde que le minimum.

Sinon le style est mon propre style, car je n’ai presque que des objets chinés. J’aime les objets qui ont un visage, une histoire et qui ont leurs propres existences. Et effectivement, mon petit salon est baigné de la lumière. On y a une vue sur la montagne, c’est la frontière entre la France et l’Espagne. J’adore, c’est vraiment magnifique !


Mets-nous l’eau à la bouche… Peux-tu nous parler de tes projets à venir ?

Je suis en train de créer une autre e-boutique de trouvailles “par-ci par-là” (ce nom est né par Sibylle de Papillon Papillonage)

Je continue à faire la collaboration avec Aurélia (Whole, c’est elle qui s’occupe des teintures végétales de la nouvelle série des feuilles, etc.). Et j’ai encore une nouvelle aventure en tête, que nous pourrons, je l’espère, réaliser !

La minute « très déco » de Masami…

Quel est ton « must have » déco du moment ?

Egoïstement… mes nouvelles feuilles cocon !


Un lieu déco incontournable selon toi ?

El Palau de la Música à Barcelone. Nous sommes allés y voir l’opéra “Carmen”, c’était incroyablement kitsch !


Un site internet déco incontournable ?

Je n’en ai pas. Mais j’aime regarder les jardins, les cabanes en bois, les petites maisons sur Pinterest ou Instagram.

Ton dernier coup de coeur déco ? (Créateur, objet, etc.)

Ca n’est pas mon dernier coup de cœur, mais  j’aime toujours une artiste américaine qui travaille du bois Ariele Alasko. Elle est géniale !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.