ARCHI / Incognito /

 Parfum de paradis dans le Far West

Cap vers l’Ouest américain, au cœur des mythiques Rocheuses. Modernisme californien et plénitude japonaise composent l’ambiance de cette maison plantée dans un décor de western. 

Harmonie : La conception architecturale rectiligne est adoucie par la sinuosité de l’étang qui serpente aux pieds de la villa. 

Le long de Jackson Hole, grandiose vallée du Wyoming, se découpe une chaîne de montagnes où culmine le fameux pic de Grand Teton, à 4197 m d’altitude. Nature sauvage et somptueux paysages encadrent la résidence secondaire d’un couple vivant en Californie. Se distinguant du style montagnard typique de la région, la conception signée CLB Architects s’est appuyée sur le béguin  des propriétaires pour la zénitude des jardins japonais et le design Mid-century moderne. La demeure de 436m2 distribue quatre chambres articulées autour de trois cours intérieures offrant des vues panoramiques sur le Grand Teton et l’étang de la propriété. Pour Kevin Burke, de CLB Architects, « les cours intérieures créent un lien visuel constant et direct avec la nature. Lorsqu’on se déplace dans la maison, d’un espace à l’autre, on a toujours la possibilité de se connecter à l’environnement extérieur. »

Codes : Dans les cours intérieures, le bardage vertical en cèdre rouge reprend l’esthétique Mid-century modern. 

Le paysage, star des lieux

Répondant au désir des clients d’avoir un élément courbe au sein de l’habitation, des ouvertures de toit curvilignes-  rappelant un corps de guitare – viennent adoucir la façade angulaire et linéaire. Les lignes arrondies sont reprises sur les jardinières placées en contrebas. Dans la pièce à vivre, une palette de coloris sobre, composée de sols en chêne et de placards blancs, vise à orienter le regard vers le paysage. Quelques touches de gaité sont apportées par des objets en verre coloré et les assises au camaïeu de bleu. Des meubles de famille au look vintage et les pièces venant de la résidence californienne des clients dialoguent avec des œuvres d’art locales et le mobilier de grande marque. Les propriétaires ont réalisé la maison de leur rêve. Un havre zen et design que le couple a baptisé Tengoku, mot japonais signifiant paradis.

Ton sur ton : Le canapé Mah Jong chez Roche Bobois revêt des tissus dessinés par le créateur japonais Kenzo Takada. 

Subtil : Lampes et mobilier confèrent une note d’originalité à une décoration discrète, visant à mettre en valeur le paysage. 

Gaité : La verrerie sème rondeur et couleur dans un intérieur aux tons sobres et à l’architecture linéaire.

Texte Nathalie Truche 

© John Ellis et Matthew Millman 

https://clbarchitects.com

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.