ARCHI / Architecture / Urbanisme / /

Quand la modernité entre en gare


Le 14 février dernier, le pôle d’échanges multimodal (PEM) Grenoble gares était inauguré au terme de travaux engagés dès 2014.

Jadis, la gare de Grenoble peinait à accueillir le nombre croissant de voyageurs ; ses connexions entre les modes de transports méritaient d’être améliorées et l’ensemble mieux intégré dans son environnement. Après 32 mois de travaux, l’organisation du bâtiment voyageurs a libéré des volumes et clarifié l’espace. La gare routière s’est dotée d’un édifice flambant neuf tandis que la Maison du vélo abrite la nouvelle agence commerciale Métrovélo, le service de location mis en place par la Métropole de Grenoble.

Pôle d’échanges multimodal de Grenoble : Écriture architecturale commune

L’espace côté Europole, la Maison du vélo et la gare routière présentent la particularité de ceinturer la gare SNCF et ses voies, définissant ainsi le périmètre du PEM. Pour garantir la cohérence et faciliter l’identification du site par le public, les concepteurs du projet ont proposé une unité architecturale aux trois bâtiments. À l’extérieur, les panneaux modulaires en aluminium laqué blanc des façades apporte un design simple et épuré. Les casquettes placées au-dessus des ouvertures confèrent du relief aux bâtiments ainsi qu’une protection face aux intempéries. À l’intérieur, de vastes surfaces vitrées offrent une belle luminosité et de superbes vues sur les massifs environnants. 


ÉVOLUTION
Afin de répondre à l’évolution du nombre de voyageurs et de leurs usages, la gare de Grenoble s’est transformée en un pôle d’échanges multimodal.


www.grenoble-gares.fr

Nathalie Truche