°° BLOG °° / °° Portraits °° /

Le charme d’antan revisité dans la maison du Pati

Bienvenue dans le Beaujolais, chez Maéva et Denis et plus exactement dans la maison du Pati, une demeure incontestablement unique ! Cette ancienne maison de vigneron s’est transformée sous leurs doigts, en une ode à la nature et à la brocante. Six ans de travaux pour redonner splendeur et charme aux lieux. On vous emmène ?


Maëva, pourrais-tu nous raconter brièvement ton parcours ?

J’ai fait des études dans le commerce. J’ai travaillé plusieurs années dans le domaine du prêt-à-porter et ensuite de la téléphonie mobile.
J’ai, depuis toujours, été attirée par les vieilles pierres !  Voilà pourquoi, en 2013, lorsque nous avons voulu acheter, nous nous sommes tournés vers une belle endormie.
La brocante et la déco ont également toujours été une passion pour moi. Naturellement, je me suis donc tournée il y a quelques mois, du côté de la brocante pour en faire mon métier. 

Vous vivez donc dans une ancienne maison de vigneron, ancienne propriété du Pati du village (chiffonnier en patois) que vous avez entièrement rénovée.  Comment qualifierais-tu le style de votre intérieur et où avez-vous trouvé votre inspiration ?

Mon mot d’ordre en matière de déco est incontestablement le mélange des genres et des styles.
Tout est faite de bric et de broc et de souvenirs de famille.
Créer un décor avec des objets chinés au fil des années, au gré des brocantes fait mon bonheur !


Dans quelle pièce es-tu le mieux et pour quelles raisons ?

Dans mon salon !! À cause des travaux que nous réalisons nous même ! Nous sommes restés quasiment 6 ans sans pièce à vivre… Alors aujourd’hui nous savourons cet endroit.


La nature est partout chez vous et c’est peu dire… ! Oies, chats, poules vivent en parfaite harmonie avec vous. Pour quelles raisons es-tu si proches de la terre ?

J’ai toujours été attiré par la nature, elle est si apaisante. J’aurais du mal à vivre loin de tout ça ! Je suis petite fille de paysan, c’est sûrement grâce à mes grands-parents que je suis si proche de la terre. Quant aux animaux, ils sont essentiels à ma vie, je ne saurais vivre sans eux !


Et puis il y a l’autre fil conducteur de votre intérieur : la brocante. Meubles, objets de déco, vaisselle… L’ancien est omniprésent ! Rénover, acheter du seconde main… est-il un mode de vie pour toi ?

Oh que oui, un véritable mode de vie ! Nous vivons dans un monde qui a besoin que nous fassions attention à notre consommation.
Les meubles chinés ont une histoire, un vécu, une patine et sont de bien meilleure qualité que les meubles trouvés aujourd’hui dans les enseignes de la grande distribution. Alors pourquoi s’en priver ?
Il a également été important pour nous d’utiliser la seconde main lors de notre rénovation en utilisant d’anciens matériaux. Tous les sols de la maison que nous avons dû refaire ont été chinés.


Te manque t’il une pièce que tu rêverais de chiner ?

Mon rêve : une grande vitrine d’apothicaire aux verres anciens pour ranger toute ma vaisselle chinée dans la salle à manger.


Quel est la pièce chinée qui vous tient le plus à cœur et pour quelle raison ? Peux-tu nous raconter son histoire ?  

C’est notre table basse. Elle n’a pas été chinée mais réalisée avec une porte ancienne récupérée dans la ferme de mes grands-parents et des pieds de chez Tip-Toe design. Mon papy y avait même peint le Professeur Nimbus , dessin que j’ai bien évidement conservé !
La vente récente de la ferme rend cette table encore plus précieuse à mes yeux.


Si tu avais un conseil à donner à nos lecteurs souhaitant se lancer dans la rénovation d’une demeure ancienne… ?

Ne pas avoir peur de se lancer et surtout ne pas écouter les autres !!!
Il faut beaucoup de motivation et de patience dans la rénovation d’une vieille dame, mais c’est un tel bonheur lorsque ces demeures endormies reprennent vie petit à petit.

 

La minute « très déco » de Maéva


Quel est ton « must have » déco du moment ? 

Pour moi c’est le meuble de métier !! Ces pièces, toujours uniques, donnent le ton à la déco !


Un lieu déco incontournable selon toi ?

Je dirais plutôt DES lieux !

La SMCA Remises Mâconnaise (71), les Puces de Canal (69) et le village des Brocanateurs (38).

J’adore ces endroits, qui sont des regroupement de brocanteurs. Chacun a su y créer une atmosphère propre à son univers personnel et mettre en avant ses trésors de chine.


Un site internet déco incontournable ? 

Pour moi ça serait instagram !! Impossible de choisir un seul site internet. Je trouve qu’Instagram est la plus belle vitrine de décoration qui existe. Y sont réunis tellement de talents ! On y trouve une multitude de créateurs et les pépites de brocante s’y bousculent.

Ton dernier coup de coeur déco ?

Un immense meuble de métier à la multitude de tiroirs et à la patine incroyable !


Photos : La maison du Pati
Texte : Céline Maurice



3 commentaires

  • L’argile en douce

    Magnifique rénovation, oui il faut courage et ténacité mais quel bonheurs !

  • Irma

    Chaque photo de Maëva sur Ig est un moment de bonheur?

  • Ringuet

    Bonjour,
    J ai grandi dans cette maison , je passais toutes mes vacances chez mes grands parents. Que de bon souvenirs, de voir comment vous avez fait évoluer cette bâtisse, je trouve cela magnifique.
    Elle était déjà très belle, mais vous l avez embellie.
    Je suis touché en plein cœur.
    Merci pour votre travail et la beauté que vous lui redonnez.
    J espère un jour vous rencontrer, car à chaque retour dans le beaujolais je passe la voir de l extérieur, peux être un jour vous serez là.
    Merci encore et bonne continuation
    Nathalie ringuet
    Petite fille du pati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.