BLOG / °° Portraits °° /

Interview « mur-mur » avec Pascale Risbourg, designer de papiers peints

Pascale Risbourg est une artiste dans l’âme. Designer de papiers peints, elle s’est également lancée dans la céramique. Installée à Bruxelles, la jeune femme propose un travail élégant, moderne et tout en finesse duquel émerge des collections aux motifs oniriques. Sa collection Toile de Jouy revisitée dans un style érotique fut un véritable succès ! Partons ensemble à la rencontre de cette créatrice au style tout à fait singulier !

 


Pascale, pouvez-vous nous raconter votre parcours ? Vous dessinez depuis toujours ? Comment devient-on designer de papiers peints ?

J’ai fais une école de mode dans les années 80, mais je n’ai jamais vraiment travaillé dans cet univers.
Par contre je travaille mes collections de papier peint avec les mêmes codes en prêtant une grande attention aux proportions, formes et associations de couleurs. J’ai travaillé dans des domaines très différents, mais toujours liés à la création. J’ai toujours été indépendante et libre professionnellement ; très attirée par des univers  éclectiques où je suis totalement novice …  Prendre des risques et fuir le confort… Me mettre en danger est un leitmotiv indispensable.

Quelles ont été les personnes qui ont contribué à votre envie de faire ce métier ?  Celles dont les créations vous ont animées et vous animent peut-être toujours d’ailleurs !?

Je me suis approprié la création comme moyen d’expression dès mon plus jeune âge. C’est comme un langage ou une écriture avec ses aléas…,  car je peux aussi être aphone ou devant page blanche ! Je suis assez perméable à tout les domaines créatifs : musique, peinture, sculpture, mode, architecture et je laisse mes gouts évoluer sans barrière de tendances ou de modes. Je m’autorise largement à adorer aujourd’hui ce que j’ai détesté hier.

Motifs graphiques, tropicaux, de style art-déco… Comment faites-vous naître chaque nouvelle collection ? Où trouvez-vous votre inspiration ?

Je ne suis ni illustratrice ni dessinatrice mais plutôt conceptrice ; je suis en permanente recherche de nouveauté qui pourrait éveiller les sens, j’aime susciter des réactions !
Aujourd’hui, je dessine des papiers peints, mais demain je dessinerai peut être des tapis où ferai de la céramique ou les trois en même temps !?:) Dans mes dessins, ce que je recherche avant tout c’est que qu’ils apportent du nouveau dans l’univers de la décoration. Ma collection est assez variée mais avec une identité propre ; je peux à la fois proposer du floral comme du graphique. Le point commun sera la singularité, l’élégance, les associations de couleurs et la profondeur du motif.
Et j’attache une grande importance au support papier que j’utilise.  C’est de l’intissé  très mat avec un toucher duveté de haute qualité.


Erotic Rose par Pascale Risbourg


Erotic blue par Pascale Risbourg


Zanimos par Pascale Risbourg


Artich Blu pas Pascale Risbourg


Pineapple Bronze par Pascale Risbourg

Comment se déroule le processus créatif dès lors que vous avez une nouvelle idée ? Dans quel contexte / environnement avez-vous besoin d’être ?

Dès que j’ai une nouvelle idée de papier peint, je m’assure qu’elle est avant tout innovante mais aussi que le  dessin s’intègre dans un espace contemporain qui me séduit.

Ca ne marche pas à tous les coups !!! J’ai un carnet avec des projets qui attendent le « bon moment » avant leur sortie. Je viens de m’installer dans un nouvel atelier à Zaventem, en périphérie de Bruxelles. C’est une ancienne usine repensée par Lionel Jadot (designer Belge)  où sont regroupés des artistes, designers, artisans … Le lieu est sublime et l’énergie créative qui s’en dégage est très stimulante.

Quelle est votre « signature » ?

La singularité

 


Virginia par Pascale Risbourg


Pinapple Mulb par Pascale Risbourg

Et chez vous alors… ?  À quoi ressemblent les murs d’une designer de papiers peints… ?

Beaucoup de couleurs et quelques touches de papiers peints qui alternent… C’est tout l’avantage du revêtement mural d’aujourd’hui ; plus besoin d’une décolleuse à vapeur, en une demie journée vous pouvez changer l’ambiance d’une pièce en passant du floral au graphique.

Votre créativité débordante vous a également mené à la céramique. Sculptures, panneaux muraux néo-cubistes… Pourquoi avez-vous eu envie d’aborder ce tout nouvel univers ?

Il y a 5 ans en arrivant en Belgique, je m’étais promis de ne pas m’éparpiller dans différents domaines créatifs et de me centrer uniquement sur ma collection de papiers peints mais c’était plus fort que moi… et je n’ai pu y échapper ! J’avais besoin de toucher la matière, de créer en volume. La céramique m’a appris la patience ! Je suis encore en phase d’apprentissage, mais je crois qu’en céramique on a toujours à apprendre ! En fait, la céramique m’inspire pour les créations de mes papiers peints et vice et versa.


Mettez-nous l’eau à la bouche… Pouvez-vous nous parler de vos projets à venir ?

Je travaille depuis plusieurs mois sur un nouveau concept de papier peint qui vient de voir le jour ! Il s’agit d’une application en réalité augmentée qui anime les scènes du motif Toile de Jouy. Je l’expose actuellement pour la première fois à Collectible et le résultat est assez dingue ! Venez regarder la vidéo postée sur mon instagram ces derniers jours :)

La minute “très déco” de Pascale…

Quel est votre “must have” déco du moment ?

Le papier peint sur les plafonds, les faux unis comme mon dernier motif : White Spirit, l’art textile comme les tapisseries murales des années 70 de Sheila Hicks.


White Spirit par Pascale Risbourg

Un lieu déco incontournable selon vous ?

L’espace où je viens d’installer mon atelier : « Ateliers Zaventem ». C’est un superbe projet réalisé par le designer Belge Lionel Jadot. Il s’agit d’une ancienne usine restaurée et aménagée en une trentaine d’ateliers de designers, artistes, artisans, certains très connus comme la céramiste Bella Silva, Arno Declerc, Ben Storms …

4 niveaux compartimentés en ateliers de 50 à 300 M2 avec des espaces communs, une grande terrasse pour l’été , une immense cheminée pour l’hiver , un restaurant (en projet), un espace d’exposition, une cuisine collective, des espaces boudoir avec une déco très patchwork pour s’isoler avec son ordi …


Un site internet déco incontournable ?

Alors là… je ne sais pas !

Votre dernier coup de coeur déco ? (Créateur, objet, etc.)

Les anglais TOOGOOD, les Italiens Dimore Studio et les mexicains EWE Studio


Excelsior Milano par Dimore Studio




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.