TRAITS POUR TRAITS /

Voyage dans la maison Jungle de Marielle

Un endroit unique, un havre de paix, une ode à la nature en pleine ville… Voici toutes les promesses tenue par la maison de Marielle, @la_fargeseraie_renovee sur instagram. Une maison des années 30 enrichie d’un jardin aux allures tropicales. Et ici, que ce soit dedans ou dehors, tout fut entièrement repensé. L’ajout d’un cachet incroyable à une maison de ville qui, il y a encore une petite dizaine d’années, affichait un visage « fade ». Aujourd’hui elle est littéralement transformée et n’a plus rien de lambda ! Traits D’co vous emmène pour une visite incroyable. Place à l’échappée belle !

Marielle, pourrais-tu nous raconter brièvement ton parcours ? Pourquoi la déco est-elle si présente dans ta vie ?

Bien sûr ! J’ai 38 ans et suis chargée de communication. J’ai 2 garçons de 5 et 8 ans, suis en couple depuis 18 ans avec David (infirmier). L’achat de la maison remonte à 2011, c’était notre premier achat à 2 deux, mais nous avions déjà eu l’expérience de la rénovation d’un appartement ancien.

Toi et ta petite famille vivez dans une maison des années 30 à 1h de Lyon, que vous avez entièrement transformée, intérieur comme extérieur d’ailleurs…, nous en reparlerons après. Une maison qui n’avait plus beaucoup d’atouts pour elle quand vous y avez mis les pieds. Qu’est ce qui a porté votre choix sur elle ? Et qu’est ce qui vous a décidé à vous lancer dans un tel projet ?

Je crois que c’est une maison que nous n’aurions jamais pu nous offrir si elle avait été au goût du jour ! Encore moins si elle avait eu les jolis atours / le cachet attendu pour une maison de cette époque (moulures, cheminées, briques…). Même chose pour le jardin, absolument inexistant et plombé par un vis-à-vis plongeant de 4 étages. Grâce à tout cela, la maison et ses m2 furent accessibles à notre porte-monnaie. Malgré les couleurs d’origine (farandole de verts, de bleus d’oranges et de roses), je suis tombée amoureuse de la maison dès que la porte s’est entrouverte ! J’ai perçu son potentiel et me suis projetée. J’ai toujours aimé jardiner et le jardin ne m’a pas fait peur non plus, je l’ai vu comme une page blanche où j’allais pouvoir faire valoir ma passion pour les plantes. Par contre, mon enthousiasme n’était pas du tout partagé par mon conjoint qui a voulu fuir en courant J … Mais j’ai réussi à le convaincre. Ouf !

Aujourd’hui, comment qualifierais-tu le style de ton intérieur ?

C’est clair que je ne donne pas dans le minimalisme, mais dire quel est mon style, j’avoue ne pas en être capable. Je fonctionne aux coups de cœur, j’aime créer des ambiances différentes dans les pièces. J’aime que ma maison ne ressemble pas à celle de la voisine et ça évolue pas mal au fil du temps !

Verrière art nouveau, soubassements, moulures, briques patinées… Le cachet est partout dans les murs … On croirait que ces éléments ont toujours été là et pourtant, vous les avez créés de toutes pièces. Comment as-tu procédé et où as-tu trouvé ton inspiration ?

Ce sont des éléments d’architecture que j’affectionne vraiment, je dirais même que je fais une fixation dessus J ! En effet, rien n’était là à l’origine  (à part les carreaux de ciment de l’entrée). J’ai longtemps hésité avant de me lancer, notamment quand il s’agissait de poser des briques de parement neuves avant de les « vieillir/salir » avec des joints qui débordent et une peinture blanche essuyée…  Idem lorsque j’ai détourné des portes anciennes ou des moulures de meuble pour en faire des soubassements ou des frontons de porte. Finalement, je ne regrette pas d’avoir osé, notamment la verrière de l’entrée dans un style « art nouveau » ; j’ai eu beaucoup de plaisir à l’imaginer et à la construire au gré de mes trouvailles. J’espère que quand cette maison changera de propriétaire, ces éléments resteront !

Qu’est-ce qui te plaît le plus chez toi ? Ce qui te tient le plus à cœur ? Et au contraire, qu’aimerais-tu encore changer ?

Je crois que je commence à peine à apprécier le résultat obtenu après 10 ans de travail, et notamment le jardin jungle. Il y aura toujours des choses à améliorer, je crois que c’est chez tout le monde pareil . « Une maison n’est jamais totalement terminée » /  « une maison peut en cacher une autre »,  ce sont mes devises.

Dans quel endroit te sens-tu le mieux et pour quelles raisons ?

J’ai pas mal de pièces « refuge » selon les moments de la journée ! Le salon reste la pièce où toute la famille se retrouve. Mais l’endroit qui m’apaise le plus c’est le grand bassin avec le bruit de l’eau ; je peux rester des heures à observer les poissons.

Et passons à l’extérieur… Impossible de ne pas en parler, tu lui as d’ailleurs dédié un compte instagram : @pepindebananeverte ! Tu es une passionnée de botanique et tu as su créer, au sein de votre jardin, une véritable jungle urbaine. Parle-nous en ! 

Nous avions un terrain de 400 m² et le jardin exotique s’est imposé ; il fallait qu’on crée une sorte de canopée, une bulle verte en pleine ville. Il y a d’abord eu de gros travaux de terrassement pour remettre le terrain à niveau. J’ai ensuite créé des massifs en bordure et milieu de terrain en utilisant des végétaux au feuillage persistant pour protéger du vis-à-vis. Le terrain étant rapidement gorgé d’eau en hiver, nous avons opté pour une terrasse en bois plutôt que de mettre du gazon , et cela nous éviter aussi la tonte !

Nous avons également créé deux bassins dont le rôle de départ était d’occulter les bruits de la ville via le bruit d’une cascade. Finalement, ils devinrent rapidement un lieu d’accueil pour les oiseaux, les libellules ; nous avons même une grenouille.

On se sent bien ici. Dès que l’on passe la porte, on a la sensation d’être à Bali ou quelque part de l’autre côté du monde.

Combien de temps faut t’il pour arriver un à tel résultat ? Et en matière d’entretien ?

8 ans pour avoir un effet « jungle » car j’ai planté « petit » (pas le budget pour de grands sujets à effet immédiat). J’ai souvent la question de l’entretien, franchement en ayant pas à tondre, ni désherber, ni tailler de haie je ne dirais pas que c’est de l’entretien, je m’assure simplement de tailler un peu en transparence. Tout est en permaculture, je pratique le compostage de surface pour entretenir la vitalité de mon sol. Et pour moi, le jardin c’est vraiment du plaisir pas une contrainte.

Et si l’on souhaite en faire autant… Par où commencer ? Quelles plantes conseillerais-tu de privilégier pour initier cet esprit jungle dans le jardin et pourquoi ?

Je dirais qu’il faut commencer par le bon diagnostic : quel est mon sol ? argileux, caillouteux, sableux ? mon exposition (expo ombre ou plein soleil ?), mon climat (températures mini / maxi – quantité de pluie )? Quel est mon niveau de jardinage (connaissances des plantes, mais aussi intérêt pour les techniques de jardinage « durables » (gestion de l’eau, sans pesticides, sans engrais chimiques, etc.). En fonction des  réponses que l’on apportera sincèrement à ces questions, le jardin idéal sera très différent selon les personnes et les régions. Après, pour un peu d’exotisme au jardin, le palmier « passe partout » en France reste le Trachycarpus Fortunei : inratable où que l’on soit !

La minute « très déco » de Marielle

Quel est ton « must have » déco du moment ? 

Les moulures bien sûr :)

Un lieu déco incontournable selon toi ?

Un lieu virtuel : PINTEREST ;)

Un site internet déco incontournable ? 

Le blog de Béatrice, madame décore  @madame_decore (et dont le portrait fût réalisé sur Traits D’co)

Ton dernier coup de coeur déco ?

La banquette en rotin « MALAWI » de chez Now’s Home

Photo tirée du site Now’s Home


Les commentaires sont fermés.