ARCHI / Visites privées /

Équation cubique en Espagne


Dans cette habitation de 600m2, les pièces ont été pensés comme des cubes reliés entre eux par des passages de verre qui donnent l’impression aux occupants de se promener dans une forêt.

Bons vins, villages médiévaux, baies de sable, criques dentelées… la région d’Empordà a la réputation de cultiver la philosophie « slow life ». C’est là, au nord de Barcelone, que paresse une maison très consciente de l’histoire et de la beauté de son cadre. Pour ce projet baptisé Oxygen, l’architecte d’intérieur Susanna Cots a voulu connecter l’habitation à la nature qu’elle considère comme source de vie et de tranquillité. Ainsi, derrière une enveloppe traditionnelle – murs en pierre, façade et toiture terracota – se cache un intérieur conçu pour ne faire qu’un avec son environnement. Comment ? En assemblant les pièces comme des modules cubiques vitrés.

Plaisirs simples

L’entrée principale dessert un recoin amical avec fauteuil en cuir et majestueuse sculpture. L’accueillant vestibule jouxte un salon imaginé comme un lieu de convivialité où l’absence de télévision et autres technologies favorise l’interaction sociale et les plaisirs simples de la conversation. Vie au ralenti, tons neutres et respect de la nature… les trois critères de l’architecte d’intérieur s’expriment ensuite dans la cuisine. Le jeu des lignes droites, du toit en soupente et des poutres en chêne blanchi crée une impression de mouvement tandis que le duo de teintes blanc-bois instille un sentiment de sérénité. Les parois vitrées coulissantes aux armatures noires instaurent tout à la fois une bulle d’intimité et une connexion avec le reste du foyer.

Couleurs locales

Plus loin, le coin nuit se compose de quatre chambres d’enfants avec salle de bains privative et une vaste suite parentale. Leur conception s’inscrit dans la même volonté de communication : d’abord avec la nature en faisant face à l’extérieur puis avec l’intérieur en se reliant à travers des passages de verre. De l’espace de vie aux pièces d’eau, la palette de couleurs de la maison a puisé dans un environnement marqué par un sol sablonneux et une végétation méditerranéenne. Ce choix tisse un décor aux teintes terre, chêne, cousu de fil noir et vert olive. Les tapis en rotin, les oeuvres sobres et éclectiques ainsi qu’un mobilier en matières et tons naturels complètent un univers nimbé de calme et de simplicité.

susannacots.com


Modernité
Derrière sa façade traditionnelle, la maison est le fruit d’une conception moderne avec son ensemble de cubes sans cloison.

Invitée
La nature a été intégrée à l’intérieur au moyen de plusieurs petits patios extérieurs placés entre les blocs de l’habitation.


Panorama
L’union intérieur-extérieur offerte par les grandes fenêtres rappelle constamment l’environnement privilégié de la région d’Empordà.

Ralenti
Écrin naturel tissé d’oliviers et de chênes verts, la région d’Empordà représente un lieu idéal pour les amateurs de slow life.

Communication
L’entrée et l’espace de vie sont divisés par un mur semi-ouvert qui laisse pénétrer la lumière des deux côtés.

Un pied dehors
Une immense fenêtre permet à cette chambre située dans une aile de la maison de fusionner avec l’extérieur. Chaises Carl Hansen.

Noir et bois
Le bois s’invite partout et s’unit harmonieusement avec le mobilier noir. Chaises Dareels et lampadaire Artemide.


Inspiration
Le choix des coloris s’est inspiré du paysage environnant. Canapé Dareels. Une branche d’olivier parachève l’ambiance méditerranéenne.

Coulissant
La cuisine est équipée d’une cloison vitrée à ossature noire offrant un double avantage : l’intimité et la connexion.

Sens inverse
Les lignes droites du parquet, îlot et fenêtres se jouent des poutres pour créer un mouvement dans la pièce. Cuisine bulthaup.


Noces
Vasque en pierre et parquet de bois : la salle de bains célèbre le mariage des matériaux naturels. Baignoire Solid Sanycces.


Texte Nathalie Truche
Photos Mauricio Fuertes