ARCHI / Visites privées /

En Australie, le design au zénith


Ce cube de béton, de verre et de bois a fait l’objet d’un aménagement select. Affichant des lignes rondes et des tons doux, son mobilier est signé des plus grands designers internationaux. 

Traversons le globe pour rejoindre l’Océanie. Cette résidence au look contemporain se dresse en face de l’emblématique Lake Monger à Wembley, sur la côte ouest de l’Australie. Le bloc de béton aux immenses baies vitrées se pare d’une façade en lames de bois qu’un mécanisme permet d’entrouvrir et de refermer. Cette astucieuse enveloppe à claire-voie offre une vue dégagée sur le lac tout en préservant l’intimité des occupants. D’où le nom de la maison : Shutter House (shutter désignant un système de fermeture : volet, store, persienne, etc.). Dehors, la seconde peau apporte une identité propre à l’habitation, dedans, elle crée du mouvement en jouant avec l’ombre et la lumière. Conçue par les architectes de l’agence State Of Kin, la villa distribue trois niveaux venant s’encastrer dans un terrain étroit et pentu. Le rez-de-chaussée comprend un garage pour quatre voitures, une cave à vin et un grand hall menant aux étages par le biais d’un élément architectural fort : bâti dans une aile vitrée de la maison, l’escalier – visible de la rue – se place au centre d’un puits de lumière. Il dessert le premier étage dont quatre chambres avec balcon, trois salles de bains et une buanderie. Enfin, le dernier niveau déploie un espace de vie avec cuisine et salle à manger, connecté à la terrasse et sa piscine.

Lignes et tons subtils

Les lieux de détente sont séparés des pièces à vivre où règne l’animation : plus petits mais flexibles, ils bénéficient d’une ambiance cocon tout en restant ouverts et connectés à l’extérieur. Pour les architectes, chaque espace devait puiser dans une palette expressive de matériaux et de tons pour insuffler une énergie subtile. La société Mobilia, chargée d’habiller la maison, a choisi un ameublement visant à ne pas « entrer en concurrence avec l’architecture et les finitions intérieures si parfaitement exécutées. » À l’image du garde-corps coudé de l’escalier, de la fenêtre hublot ou des marches arrondies de la piscine, les décorateurs ont opté pour la rondeur des lignes. À travers les vasques, tables, miroirs, assises jusqu’à la robinetterie, leur sélection répond aux courbes qui caractérisent les réalisations architecturales de l’agence State Of Kin.

« Les plus grandes marques de design au monde coordonnent matérialité et couleur dans une ambiance de douceur »

Patricia Urquiola en guest star

Shutter House accueille les objets et meubles des plus grandes signatures internationales : Inga Sempé, Studio Pepe, Michael Anastassiades, Gino Sarfatti, Vittoria Viganò… Et une présence remarquée de Patricia Urquiola dont les créations se placent au coeur de l’aménagement. Son mobilier (lit, canapé, miroir, fauteuil) apporte caractère et élégance aux lieux. Édités par Kettal, les tables Roll, fauteuils Band, tapis CC, table Mesh et chaise Vimini sont une ode à l’imagination de la designer espagnole. Pour les architectes, la composition opérée par Mobilia a concrétisé un rêve : « Choisir parmi les meilleures marques de design au monde pour coordonner la matérialité et la couleur dans une ambiance de douceur. Cette sélection a permis d’apporter la touche finale au projet, dans l’esprit que nous recherchions depuis sa conception. » ?

mobilia.com.au, stateofkin.com.au



Détente
Sol en bois et cloison en pierre : les matériaux et tons naturels s’invitent sur la terrasse.

Rouleaux
Deux rouleaux reliés par des bandes de couleur forment le fauteuil de la collection Roll signé Patricia Urquiola pour Kettal.

Bulle
La table Roll et les fauteuils Band de Patricia Urquiola chez Kettal attendent leurs visiteurs dans cet apaisant coin détente.

Spectaculaire
Derrière sa façade vitrée, l’escalier donne l’impression de s’élever dans un puits de lumière.

Géométrie
Les lignes fines de la suspension VV Cinqua de Vittoria Viganò (Astep) s’harmonisent avec le tapis Visoni de Patricia Urquiola. Rappelant des galets lissés par l’oeuvre du temps, le canapé Gogan de Patricia Urquiola chez Moroso apporte de la douceur au salon.

Ton sur ton
Une superposition monochromatique créée par le tapis et le canapé Love me tender de Patricia Urquiola chez Moroso.

Iconique
Inspiré du cultissime Egg Chair du Danois Arne Jacobsen, le fauteuil Fjord est l’une des premières assises conçues par Patricia Urquiola (Moroso).


Par touche
Le tapis Meteo d’Inga Sempé chez Golran et les chaises Mathilda de Patricia Urquiola apportent une note de couleur à la salle à manger.

Japonisante
L’ambiance de la cuisine puise dans une inspiration japonaise à travers l’utilisation de la lumière, des tons et des objets.

Sixties
Courbes douces et capitonnage : le lit Redondo de Patricia Urquiola (Moroso) s’inspire des voitures américaines des années soixante.

Graphique
Les salles de bains revêtent un carrelage graphique et des miroirs aux reflets vibrants (modèle Shimmer par Patricia Urquiola pour Glas Italia).

Courbe
Le banc arrondi et carrelé a été couplé avec la table au piètement maillé de Patricia Urquiola et ses chaises Roll chez Kettal. Mobilier, tapis, garde-corps… les lignes curves créent une douce harmonie.

Nathalie Truche