ARCHI / Visites privées /

À Toronto, symbiose avec la nature


Dans la province de l’Ontario, au Canada, la maison Petaluma en impose par ses lignes épurées, sa toiture en casquettes et son élégant habit de bois et minéral. 

On la croit perdue au coeur de la forêt et pourtant, l’habitation contemporaine se situe dans un lotissement composé de constructions traditionnelles. C’est dans une banlieue verte de Toronto, au milieu d’une immense parcelle arborée, que la maison Petaluma a trouvé une place de choix. Son profil plat et effilé est trompeur car la villa élaborée par le cabinet Trevor McIvor Architect Inc. s’étend sur deux niveaux. Cèdre, sapin Douglas blanchi à la chaux, acajou, pierre, béton et verre forgent la personnalité de l’édifice. La sélection des matériaux confère à l’habitation une allure naturelle et intemporelle tandis que les avant-toits la coiffent d’une belle modernité.

Résine réfléchissante

Pour le propriétaire qui souhaite profiter d’une paisible retraite à la campagne, la fonctionnalité et la flexibilité de l’espace ont joué un rôle majeur dans la distribution des pièces. En premier lieu, ce collectionneur de voitures d’époque avait besoin d’un vaste abri entièrement dédié au stockage de ses trésors. Pour mettre en lumière la collection, les architectes ont imaginé un garage entièrement vitré avec un sol recouvert d’une résine réfléchissante.

Dedans dehors

Omniprésent, le verre ceinture la maison. Toutes les pièces jouissent ainsi d’une abondante lumière et d’une atmosphère confortable grâce à une ventilation naturelle. Un atrium vitré foisonnant de bambous diffuse la luminosité dès l’entrée. L’espace de vie s’articule autour d’une cuisine ouverte, d’une salle à manger et d’un porche qui tire un trait d’union entre le jardin et le foyer. Une grande et splendide salle de bains fait partie intégrante de la chambre principale. L’habitation revêt des sols en béton dotés d’un système de chauffage et de refroidissement. De la palette de tons sobres au choix des matériaux – à l’intérieur comme à l’extérieur – chaque mètre carré a été pensé pour faire corps avec la nature.

trevormcivor.com


Harmonie
Cèdre, pin Douglas, acajou, minéral… le revêtement a été choisi de manière à fondre l’édifice dans le paysage alentour. En plus de protéger les façades, les larges débords de toits plats confèrent un aspect très contemporain au bâtiment.


Moderne
Un escalier ouvert en béton et acier souligne l’espace réservé à l’atrium qui s’élève sur une double hauteur.


Immersion
Situées légèrement en contrebas, certaines pièces de la maison sont en prise directe avec la forêt.


Métal
Conçu comme un puits transparent aux armatures noires, l’ascenseur apporte une touche industrielle à la cuisine.


Exposition
La surface dévolue à la collection du propriétaire a été conçue comme une vitrine où seront exposées les voitures anciennes.

Luxuriance
Gâtés par la lumière naturelle, les bambous de l’atrium se hissent jusqu’à l’étage supérieur de la bâtisse.


Panoramique
Cerné de verre, le coin salon jouit d’une vue plongeante sur le terrain généreusement arboré.

Caméléon
À l’image de toutes les autres pièces, la salle de bains se pare de teintes que l’on retrouve dans l’environnement proche.


Texte Nathalie Truche – Photos Adrian Ozimek