ARCHI / Incognito /

 Tanière bohème au pays des cowboys

Dans les collines du Texas, cette maisonnette luxueuse et design baptisée Peached Casita répond à la question : comment vivre grand dans un petit espace.

L’aménagement paysager se compose de plantes autochtones : yuccas, herbe à plumes mexicaine, aloe vera, agave bleu, cactus… 

Le projet s’inscrit dans la quête d’un mode de vie plus minimaliste et proche de la nature. Située près de la ville texane de Dripping Springs, l’habitation de 52 m2 a été conçue et bâtie par sa propriétaire, l’architecte d’intérieur Kim Lewis. Malgré sa modeste superficie, la Tiny house (mini-maison) ne donne pas l’impression d’être minuscule. Son plan en L lui confère une grande fonctionnalité : ses deux unités – l’une accueillant la cuisine et le salon, l’autre la chambre et la salle de bains – sont reliées par un passage couvert formant un vaste patio.

Dans le salon, un petit coin bureau a été aménagé où l’on peut écouter des vieux vinyles sur le tourne-disque Crosley.

Un teint de pêche

Pour chaque projet, l’architecte d’intérieur entend « raconter une histoire dans un espace donné. » À ce titre, elle aime utiliser des matériaux de récup’, des matières naturelles et des objets chinés. Une démarche qui, selon Kim Lewis, répond à une préoccupation environnementale tout en donnant une personnalité à un lieu. La maison s’appelle Peached Casita en raison de sa teinte pêche. Le reste de la palette puise dans les tons terre, sable, rouille ou bleu, reflétant les couchers de soleil du désert et les mers subtropicales caractéristiques de la région. 

Aux côtés d’un canapé danois vintage se déploie une déco influencée par l’artisanat et les couleurs du Mexique. 

La griffe de Kim Lewis se reconnaît notamment par un style fantaisiste et une utilisation audacieuse des couleurs.

La casita en mode nomade 

Kim Lewis et son époux ont vécu pendant deux ans dans la Peached Casita avant de s’installer dans un foyer mieux adapté à leur famille grandissante. En raison du fort attachement voué à la maisonnette, ils l’ont emmenée avec eux et placée sur le terrain de leur nouvelle demeure. Mais quelle fonction lui donner : un bureau à domicile ? Une guesthouse ? Un studio d’art ? Le couple a finalement opté pour une location saisonnière.

Le coin nuit, équipé d’une double porte, comprend la grande chambre parentale et sa salle de bains. 

Écrin paisible et romantique

Mais avant de louer le logement, Kim Lewis et son mari ont décidé d’installer une piscine ronde ceinturée d’une terrasse. Pour le revêtement extérieur, le choix s’est porté  sur du bois Kebony en raison de sa capacité à résister à la chaleur et au soleil intenses du Texas. L’apparence moderne de ce matériau qui acquiert une élégante patine gris argenté avec le temps, a également contribué à séduire l’architecte d’intérieur. Désormais disponible à la location, la Peached Casita offre à ses convives une parenthèse de quiétude au cœur de la nature texane. 

Les baies vitrées s’ouvrent entièrement pour créer une véritable expérience de vie intérieure-extérieure.

Les plafonds en pente et les parquets en bois de récupération participent à créer une ambiance rustique. 

Le bois Kebony revêtant la terrasse s’intègre harmonieusement dans l’ambiance moderne-bohème de la maison et dans la nature environnante. 

Dans la salle de bains, une baignoire sur pieds et une douche équipée d’un pommeau effet pluie.

Texte Nathalie Truche

Photos Kristian Alveo

www.kimlewisdesigns.com

Kebony


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.