ARCHI / Visites privées /

Un pur délice à Tokyo


L’originalité de l’appartement japonais tient incontestablement dans le choix osé de ses couleurs : bubble gum, pastèque et autres teintes fruitées.

Les propriétaires possèdent cet appartement de 160 m2 – distribuant trois chambres et deux salles de bains – depuis sa construction dans les années quatre-vingt. Ce couple de retraités nippo-britannique a sollicité le designer londonien Adam Nathaniel Furman pour son projet de rénovation. À l’origine, l’agencement était terne, sombre et cloisonné, marqué par des pièces étroites au plafond bas et d’un long corridor. L’architecte britannique a repensé l’espace pour y intégrer un vestibule et un petit couloir desservant deux chambres. Le foyer se déploie désormais sur une grande pièce de vie composée d’une cuisine ouverte avec un îlot central faisant également office de comptoir pour prendre le petit déjeuner. La chambre principale et la salle de bains attenante sont séparées de la salle à manger, donnant la possibilité aux propriétaires de louer une partie du logement.

Délicats sorbets

Rehausser les plafonds a permis d’augmenter significativement le volume de la plupart des pièces, tout en créant un plafonnage complexe dont les poutres et conduits revêtent un papier peint blanc texturé. Les disparités de hauteur ne jurent pas grâce aux couleurs qui attirent constamment le regard vers le bas. Pour tous les plans de travail, les propriétaires ont choisi des tons bleu et rose pastel, semi-transparents, de la collection Hi-Macs Lucent. Ce matériau innovant a permis de façonner de grandes formes sculpturales à l’intérieur de l’appartement, « des pièces super-contemporaines, beaucoup plus délicates et subtiles que des ouvrages en marbre » estime Adam Nathaniel Furman. Initialement, le couple avait baptisé son habitat « l’appartement bubble gum » pour finalement le renommer « l’appartement pastèque » dans lequel les touches de vert se mêlent aux rayures et aux teintes chaudes d’où ressortent des roses pulpeux et prononcés. Orange, mangue, fraise, citron… le festival de couleurs ressemble à un choix de sorbets. L’architecte se réjouit : « Je ne vois pas comment mes clients pouvaient mieux savourer les joies du design ! »

adamnathanielfurman.com
https://himacs.eu/fr


Concertation
L’architecte et ses clients ont passé des journées à échanger sur les sens, les goûts, les préférences culinaires et à rechercher les matériaux adéquats.

Velouté
Associées à des espaces de vie plus grands et des stores opaques qui les subliment, les couleurs insufflent légèreté et douceur au lieu.


Sculptural
Adam Nathaniel Furman : « Hi-Macs apporte un sentiment de masse et de solidité que je ne trouvais dans aucun autre matériau. »

Fonctionnalité
La couleur pour délimiter les espaces et le mélange des matériaux égaient la pièce de vie en préservant son aspect fonctionnel.

Expérimentation
Ce projet fait partie des expériences d’Adam Nathaniel Furman sur la couleur en architecture et les esthétiques atypiques en design contemporain.


Enchantement
La maîtrise des teintes, textures, formes et matériaux transforme le quotidien en un ravissement esthétique.


Texte Nathalie Truche avec Hi-Macs
Photos Jan Vranovsky