ARCHI / Urbanisme /

Mutation paysagère à Lille


S’appuyant sur la mutualisation des offres de mobilité, le projet Echo proposera un nombre de places de stationnement réduit.

Avec son ossature en bois et ses étages végétalisés, Echo – premier bâtiment biosourcé du quartier d’affaires Euralille – affiche haut ses ambitions environnementales.

Niché entre deux ouvrages architecturaux majeurs (Lille Grand Palais et la Cité Administrative), en interface avec les voies ferrées, le lot 10.9 se plaçait au coeur d’enjeux majeurs pour la vie du quartier d’affaires et son animation. Le groupement de promoteurs Aventim-Engie et l’agence d’architecture Coldefy ont remporté le marché avec un projet audacieux : le bâtiment Echo se fonde sur une structure en bois et déploie deux émergences dialoguant entre elles par un étagement en gradins abondamment végétalisés (1 400 m2 de superficie plantée). Sur les 8 000 m2 de surface de plancher, près de 40 % se destinent à une offre répartie entre restauration et loisirs, sous la forme d’une vaste salle d’escalade. La programmation bureaux accueillera le concept de Newton Offices, spécialiste dans les espaces de travail clés en main et flexibles. Avec Echo, le quartier Euralille fait un pas de plus vers la ville bas carbone et la métamorphose paysagère.

Nathalie Truche