Incognito /

Montréal, le terrazzo fait mouche

Dans un quartier montréalais très prisé, cette maison est née quand s’épanouissait le courant mid-century modern. Ce style, particulièrement apprécié des propriétaires, nous transporte au milieu du XXe siècle.

Unique. L’espace cuisine intègre un comptoir aux courbes élégantes surplombé d’une structure suspendue formant un U.

Exauçant le voeu de ses clients, l’agence Dupont Blouin Architectes a mis au diapason la date de naissance de la bâtisse avec l’aménagement intérieur. Des luminaires au mobilier, du mur au plafond, les codes du Mid-Century Modern hantent les lieux. Stars de la rénovation portant sur 300 m2 ? Les dalles en terrazzo Murano qui forment le socle du projet. Partout au sol, le revêtement moucheté apporte une note gaie et lumineuse, ainsi qu’un cachet unique à la demeure. Présentant une mosaïque de teintes, le granit a inspiré la sélection des couleurs et des matériaux afin de magnifier chaque élément : des plinthes en cuivre aux murs feutrés en passant par les cloisons en noyer. Illustration dans la salle de bains parentale qui associe plan vasque en marbre Verde Saint-Denis, lavabos émeraude, feutre mural et terrazzo. Jouant avec des matières nobles à l’effet visuel fort, les architectes ont créé une ambiance à la fois rétro chic et élégante.

Oser le coin nuit en bas

Dans ce quartier situé sur le plateau Mont-Royal à Montréal, la réglementation interdisait toute modification de la façade. Qu’à cela ne tienne, les architectes se sont rattrapés sur l’arrière du bâtiment où un défi de taille les attendait : l’imposante présence d’un garage double. Les contraintes imposées par le volumineux stationnement ont quasiment guidé la distribution des pièces. Le cabinet d’architecture a fait le choix audacieux d’installer le coin nuit au premier étage, au même niveau que l’arrière-cour. Les espaces de vie, eux, se perchent en haut, profitant ainsi d’une luminosité optimale. La structure du sol a été renforcée afin d’offrir une insonorisation efficace et garantir la quiétude dans les chambres lorsqu’au-dessus, la fête bat son plein. Le toit du garage accueille la terrasse principale, de sorte que les convives prennent un verre au comptoir de la cuisine puis, d’une enjambée, passent à l’extérieur pour la soirée barbecue. Les trois niveaux de la bâtisse – qui comprend également un studio indépendant au sous-sol – sont desservis par six entrées, dont trois vestibules. Les occupants souhaitaient en effet disposer d’accès distincts pour les invités et la famille. À ses clients qui désiraient être « dépaysés » en entrant chez eux, l’agence d’architecture a offert un voyage dans le temps.

Street art. La petite cour intérieure arbore une fresque murale réalisée par le jeune artiste Marc-Olivier Lamothe. Zoom. Détail du sol en terrazzo, boiserie en noyer et plinthe cuivrée.

Lumineuse. La cuisine bénéficie d’une forte luminosité naturelle grâce à son puits de lumière et ses grandes baies vitrées. Rangement. Le mobilier intégré dissimule tout ce qui a trait à la préparation des repas : ustensiles, vaisselle, appareils ménagers… Échaudé. Perplexe devant le robinet de Naoto Fukasawa. Edgar, le chat de la famille, craindrait-il l’eau froide 

Cuivré. Dans la salle à manger, une table en noyer et les fameuses lampes PH5 en cuivre de Poul Henningsen pour Louis Poulsen. Confidentiel. L’espace de vie a été traité comme un restaurant-bar-lounge. La nuit, les rideaux se tirent pour plus d’intimité. Cocon. Parée de matières naturelles et de tons neutres, la salle de jeu signée Plume Pompon n’a pas oublié d’être design.

De concert Ensemble, les panneaux muraux et la bibliothèque dessinée par les architectes créent une trame et rythment l’espace. Dans l’espace salon, les canapés contemporains aux lignes vintage se marient joliment avec le terrazzo, star de la maison. Codes Le style Mid-Century Modern s’affiche à travers le choix des matériaux, des couleurs, des formats et des lignes. Dans tous ses projets, le cabinet d’architectes Dupont Blouin porte une attention particulière aux alignements. 

Diapason. La vaste suite parentale ouvre sur une courette lumineuse et ludique dont les teintes s’accordent avec le terrazzo. 

Raffinement. Plan vasque en marbre Verde Saint-Denis, lavabos vert émeraude, murs feutrés et terrazzo dans la salle de bains parentale. Rétro-chic. Céramique rose, qui rappelle le cuir capitonné, et verre fumé habillent cette pièce d’eau. Lavabo Bjhon d’Agape et robinet cuivré AF-21 de Fukasawa pour Fantini. 

dupontblouin.ca

Photos Olivier Blouin 
Texte Nathalie Truche


Les commentaires sont fermés.