°° BLOG °° / °° Évadez-vous °° /

Méribel : Le Coucou, cocon d’altitude

L’architecte d’intérieur Pierre Yovanovitch signe le design du nouvel établissement 5 étoiles situé à flanc de montagne sur les hauteurs de Méribel.


C’est l’une des nouvelles adresses 5 étoiles plébiscitées depuis le début de l’année. La famille Pariente (déjà derrière l’hôtel Crillon-le-Brave et l’hôtel Lou Pinet à Saint-Tropez), s’est adjoint les services d’un esthète de la French touch pour imaginer l’intérieur de l’hôtel de dix étages, construit en moins de deux ans à Méribel : Le Coucou. Pierre Yovanovitch, à qui l’on doit le chalet Andermatt en Suisse, s’est ainsi réapproprié les codes alpins, tout en s’extrayant de ceux de l’hôtellerie classique, pour sublimer l’espace de ce dernier-né de la station, perché sur les hauteurs du Belvédère. Et quel espace !

Panorama à tous les étages

Cinquante-cinq chambres, dont plusieurs suites et deux chalets privés, deux piscines, un beefbar, un fumoir, un spa Tata Harper, un skiroom, deux Kid’s Clubs, deux restaurants… Pierre Yovanovitch a su marquer son empreinte en affinité avec la philosophie des lieux : couleur omniprésente, tissus chatoyants, harmonie de bois, meubles chinés, chambres avec vue sur les sommets enneigés. Quant aux oeuvres d’art sélectionnées par la galeriste Amélie du Chalard, elles s’exposent partout. Le design de ces 12 000 m2 de surface campés au pied des pistes redynamise ainsi la plus ancienne station des 3 Vallées. Plus qu’à s’y rendre tout schuss !


lecoucoumeribel.com

Photos Hôtel Coucou – Pierre Yovanovitch
Texte Nathalie Dassa



Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.