ARCHI / Incognito /

Maisonnette à Prague : un sacré numéro !

Le projet Sixty-nine (soixante-neuf) ne revêt aucune connotation érotique préviennent d’entrée les architectes. Il n’empêche, le nom attribué à cette rénovation, comme les couleurs du décor, ne doivent rien au hasard.  

Le nombre 69 se place au cœur de l’œuvre réalisée par l’artiste tchèque Vladimír Houdek.

Levons d’emblée le mystère : des tableaux ont inspiré le design intérieur et le choix du nom sous forme numérique (69). L’appartement de 100m2 se loge dans une petite maison du centre de Prague, en République Tchèque. Sans être des collectionneurs avertis, les propriétaires possèdent une poignée d’œuvres d’art qui leur sont chères. Conscient de leur valeur sentimentale, le Studio No Architects a souhaité réserver aux toiles une place digne au sein de l’habitation. À cette fin, les concepteurs ont intégré deux tableaux saisissants dans le projet et inversement : ils ont imbriqué le projet dans les deux peintures.

L’aspect ébréché des placards veut évoquer les contours irréguliers des cadres de peinture. 

Les couleurs mises au diapason

Le nombre 69 figure sur une œuvre de l’artiste tchèque Vladimír Houdek, accrochée dans la cuisine. Comme un écho, le numéro fétiche se retrouve à plusieurs endroits de la maison : gravé sur du mobilier et des radiateurs. Dans l’appartement, la palette de tons s’accorde avec les couleurs des peintures, de façon discrète ou très visible. Ainsi, un coloris confectionné sur mesure revêt le mur accueillant un tableau du peintre tchèque Josef Bolf. Sur cette œuvre, les lumières en forme de gouttes d’eau se réfèrent à une grande fresque murale de cascade peinte sur un immeuble voisin.

Le coloris mural reflète l’élégante mélancolie se dégageant du tableau de Josef Bolf, un peintre contemporain d’origine tchèque.

Par gravure et perçage le nombre 69 apparaît aussi sur le cache-radiateur du salon.

Un appartement totalement reconstruit

Pour les architectes, le grand soin pris pour décorer les lieux ne doit pas éclipser les nombreux problèmes pratiques qu’ils ont eu à résoudre au cours du chantier : agrandissement de la cuisine et du rangement, dissimulation des éléments techniques (plomberie, électricité) et technologiques, création d’un espace bureau… L’appartement a été entièrement reconstruit, l’agencement, le matériel sanitaire et les revêtements ont été changés, le mode de chauffage modifié et un système de climatisation a été ajouté. Bien que très présents, les artistes ne constituent pas le principal pôle d’attraction. Les clients désiraient simplement un espace de vie pour accueillir une famille sensible à l’art contemporain.

Un nouveau jeu d’escaliers relie désormais les étages. Le jeu de rétro-éclairage crée une ambiance douce et tamisée.

Habillant la salle de bains, le coloris bleu s’inspire du fameux tableau 69 présent dans la cuisine.

Tout le mobilier a été réalisé sur mesure, des lits aux armoires en passant par la table à manger.

www.noarchitects.cz

Texte Nathalie Truche
Photos Studio Flusser


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.