JET LAG / France /

Luxe décontracté au Hameau des Baux


Dans les Alpilles (Bouches-du-Rhône), le Hameau des Baux bouscule les codes hôteliers en greffant à l’hébergement et la restauration, un concept store, une galerie d’art et autres réjouissances.

Meilleur espoir et créativité d’hôtel en Europe aux derniers Villegiature Awards. Cinq étoiles décrochées après une rénovation intégrale. Le palmarès en jette. « Ce changement de catégorie s’est fait sans renoncer à ce que nous sommes et que chaque membre de l’équipe incarne : le luxe décontracté », assure Eric-Jean Floureusse, créateur du Hameau des Baux.
L’établissement concrétise une volonté de casser les codes de l’hôtellerie haut de gamme en concevant un espace pluriel : hébergement, restauration, galerie d’art, concept store, corner littéraire, showroom de mobilier de collection ou de création, résidence d’artistes, scène avec son festival annuel L’Estival du Hameau. Enfin, le Hameau des Baux est l’adresse idéale pour se ressourcer avec des offres bien-être variées : de la marche sportive façon boot camp à la semaine detox.

Alchimie créative

Le site est né et vit de la rencontre avec « des partenaires qui partagent notre exigence et notre grain de folie, contribuant à faire de ce concept-hôtel un lieu de vie unique, poursuit Eric-Jean Floureusse. Qu’ils soient artistes, designers, éditeurs, décorateurs, producteurs, artisans, viticulteurs, éleveurs, thérapeutes, tous sont des créateurs d’émotions. En associant leurs talents à celui de l’équipe, nous arrivons à une alchimie qui réveille les sens, dans laquelle nos clients trouvent une source d’inspirations inépuisable. »

Rouvert en 2014, l’établissement veut conserver une taille humaine avec ses 20 chambres et suites de 35 à 65 m2 et son mas privatisable, tous dominés par une couleur savamment choisie dans le nuancier Farrow & Ball. Seigneurie ou Ressource, elle confère une empreinte particulière à chaque pièce. L’aménagement intérieur moderniste imaginé par l’agence E&E Esprit XXe contraste avec son architecture typiquement provençale. À ce mariage entre la Provence et la contemporanéité des années 1950 à 1990, s’invitent les créations de designers prometteurs. La noce est célébrée dans une soigneuse harmonie de matières et de tons.


Shopping déco

Signature et fil conducteur, l’art est roi au sein de l’établissement. Son concept store permet d’emporter un peu de Hameau des Baux dans ses (grandes) valises : la toile accrochée au-dessus de son lit, une pièce iconique de la collection E&E Esprit XXe, ou encore une œuvre des nombreux artistes – peintres, photographes, céramistes et sculpteurs – qui exposent à la galerie d’art.

Papilles en Alpilles

La Table du Hameau sert une cuisine authentique et chic dans l’élégant décor de la Bastide. Sa carte courte valorise les produits de saison sublimés par le Chef, Stephan Paroche et privilégie le bio ou le locavore. Une gastronomie gourmande, équilibrée et glamour. Dehors, le paysage se découpe au gré des champs d’oliviers, des massifs de lauriers roses et blancs, des cyprès, un petit canal d’irrigation qui borde le parc naturel des Alpilles. Excursion dans la nature ou voyage intérieur, l’endroit se prête à toutes les aspirations.


HARMONIEUX CONTRASTE
Les 20 chambres et suites marient architecture provençale et mobilier design. Dans la Forge, une paire de fauteuils danois en teck et tissu 1960 et une table 1950 en chêne et métal tubulaire laqué noir. La Chapelle accueille une enfilade 1970 en palissandre de Florence Knoll, fauteuils italiens 1950 recouverts de tissu ivoire (Lelièvre) et table basse 1970 en métal et verre. Disposé délicatement devant le lit de la Génoise, un fauteuil et son ottoman de Pierre Guariche.


L’ÉTUDE
Rideaux turquoise et vert (Dedar), bureau en chêne 1950 de Jacques Hauville et deux fauteuils sixties.

À L’ANCIENNE
Le choix des sanitaires et de la robinetterie aux ornements rétro fait planer un charme d’antan sur la salle de bains attenante.


LE PIGEONNIER
L’architecture typiquement provençale roucoule avec du mobilier vintage de la seconde moitié du XXe siècle. Sol en pierre grise, portes et poutres en bois. Le choix des murs blancs adoucit et modernise un guéridon 1980 en métal jaune, marbre et verre.

LE MOULIN
Pierre et bois dominent dans cette chambre sur deux niveaux. Les fauteuils danois en bois et cuir personnalisent l’atmosphère.

LE PATIO
Tonalités claires et touches de couleur avec des rideaux en lin bleu et un pouf 1950 en laiton et tissu jaune. Rocking-chair en frêne 1960.


GRANDE BLEUE
La Méditerranée et les magnifiques calanques ne se trouvent qu’à une heure du Hameau des Baux. Et la piscine, à un plongeon seulement.


www.hameaudesbaux.com

Louise Raffin-Luxembourg

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer