JET LAG / France /

Glampler au Mont-Saxonnex, direction Altipik camp


Voilà 10 ans que Jérémy Piccard a dressé un camp d’aventuriers modernes au Mont-Saxonnex. Son idée ? Nous faire goûter à une aventure 100% nature entre camping et hôtellerie haut de gamme. Le glamping : un art de séjourner que le chef de camp fut le premier à importer en Haute-Savoie. Visite d’Altipik Camp.

Ni camping ni bivouac, c’est bien une expérience « glamping » que propose le créateur de ce camp atypique : allier glamour et esprit camping avec des lodges tout confort, dans une ambiance de montagne. Depuis 2011, Il accueille des voyageurs à la nuitée ou plus sur le terrain familial. Et le Mont-Saxonnex offre un décor parfait pour ce camp de trappeurs chic et nature à la fois, perché à 1200 m d’altitude. Les 2 grands lodges de 35 m²/6 personnes chacun, tout de bois et de toile, trônent au milieu du camp juste devant le feu prêt à flamber à la nuit tombée. Toutes les structures en bois, meubles et planchers sont faits maison par Jérémy, menuisier de formation, qui se fournit auprès des scieries de la région. Côté déco, l’ambiance est au camp de brousse avec ses accessoires : carnet, lanternes et bougies ; coup de cœur pour les poêles à bois design et écologiques Bruno qui réchauffent durant les soirées d’été et les nuits d’hiver. Même atmosphère dans les « wingwam », ces trois dômes à tester en duo. On aime aussi les activités : rando avec les ânes, tipi, attrape-rêves, tir à l’arc et sarbacane. Côté confort, couettes en plume, matelas et draps douillets tranchent avec l’absence d’eau et d’électricité dans les lodges : tout l’art du glamping et l’âme d’Altipik.



www.altipik.com

Laure Béchade