TRAITS POUR TRAITS /

L’appart New-Yorkais de Stéphanie du blog Elephant in the Room

Echappée belle aux States ! Stéphanie s’y est installée depuis quelques temps. Sur son blog, Elephant in the Room, en plus de ses conseils et DIY, elle nous emmène découvrir ses intérieurs préférés à la travers le monde. De jolies visites privées. Mais aujourd’hui, c’est chez elle que nous entrons. Direction la grosse pomme ! Un privilège Traits D’co !


Stéphanie, raconte-nous brièvement ton parcours ? Qu’est ce qui t’a amené à New-York ? Et pourquoi la déco est-elle si présente dans ta vie ?

Hello ! J’ai étudié les langues et la communication et ai travaillé plusieurs années comme chef de projet international dans des agences de publicité. Je n’aurais jamais pensé vivre à New York ou ailleurs aux Etats-Unis, ce n’était pas vraiment dans nos plans… Mais il se trouve que l’organisation pour laquelle mon mari travaille lui a proposé un transfert dans les bureaux de New York et on n’a pas trop réfléchi, on s’est jetés à l’eau ! On savait qu’on allait faire des sacrifices et qu’on rencontrerait des difficultés, mais on était surtout confiants que cette expérience serait enrichissante. Et on ne s’est pas trompés !

J’ai toujours aimé décorer ma chambre quand j’étais enfant et ado, je la réagençais tous les quatre matins. Mais c’est surtout avec l’achat et la rénovation de notre appartement que je me suis intéressée à la déco de très, très près. 

Pourquoi avoir lancé « Elephant in the Room » ? Et pourquoi ce nom:) ?

J’avais tellement d’idées déco qui bouillonnaient en moi et je découvrais tant de jolies marques que je voulais les partager pour inspirer les gens et les aider dans leurs recherches. Et j’adore écrire ! Un blog était donc la possibilité de combiner mes deux passions. Bonne question :) en fait « elephant in the room » signifie qu’un problème est évident, mais que les gens choisissent de l’ignorer. J’aime cette expression imagée et je l’ai un peu adaptée à ma sauce ! Le message que je veux donner est que personne ne devrait ignorer sa déco, mais au contraire la soigner, pour se sentir bien chez soi. L’expression renvoie également à l’éléphant d’Eames que j’adore.


Quand tu es arrivée à New-York et que tu as trouvé ton logement, quelles ont été tes envies déco ? Es-tu plutôt allée chercher des choses ultra new-yorkaises ou as-tu voulu te recréer un petit cocon so frenchy pour ne pas perdre tes repères ?

Alors, on a eu la chance de pouvoir amener par container quelques meubles et objets déco de notre ancien chez nous, et cela nous a aidé à vite nous sentir chez nous dans cette ville intimidante. Mais il fallait qu’on trouve beaucoup de mobilier (table, chaises, étagères, commodes, lit, canapé, etc) et on a voulu miser le plus possible dans la récup’, car on aime cette idée de donner une nouvelle vie à des meubles et ne pas surconsommer. C’est donc un mix entre ce qu’on avait chez nous France et de trouvailles américaines !


Du coup, à quoi ressemble ta déco ? Si tu devais décrire ton intérieur : est-il plutôt moderne, ultra design, fait de bric et de broc… ?

Plutôt fait de bric et de broc. En tout cas, la déco n’est pas du tout minimaliste ! On adore accumuler, collectionner. Il y a beaucoup de meubles et d’objets anciens, des souvenirs de voyages, des photos, des plantes, de la couleur. 

Quelle est la pièce dans laquelle tu passes le plus de temps ?

Je passe le plus de temps dans mon salon, sur le canapé plus précisément. Ici je travaille sur mon ordinateur, je lis, j’écoute de la musique… On a la chance d’avoir un salon assez spacieux (pour New York) avec une belle hauteur sous plafond alors je me sens vraiment à l’aise ici.


Quelle est la pièce dans laquelle tu aimes te ressourcer ? Ton petit coin favori et pourquoi ?

Sans hésiter c’est mon balcon ! Il n’est pas bien grand, juste de la place pour une table, deux chaises et quelques plantes. Mais c’est un vrai bijoux d’être au cœur de cette ville et d’avoir ces quelques m2 qui me permettent de m’évader, regarder les arbres, le ciel et écouter les oiseaux chanter (sauf les geais bleus et leur chant strident qui me réveille tous les matins). C’est toujours là que je vais en rentrant le soir et le matin en me levant pour prendre mon petit déjeuner. Les soirées d’étés sont vraiment particulières, car tous les voisins allument leurs guirlandes guinguettes et certains organisent des soirées sur leurs terrasses. Il y a vraiment une ambiance festive et on a l’impression de faire partie d’une communauté joyeuse.


Pourrais-tu nous citer un objet que tu as chez toi et que l’on ne peut trouver nulle par ailleurs ?

Le tableau que l’artiste Emeline Laurence a réalisé pour nous ! Je l’adore ! J’aime voir ces femmes qui semblent complètement libres et heureuses. Il a une signification toute particulière pour moi.


 

Que manque t-il chez toi en ce moment pour que tout soit parfait ?

Il manque beaucoup de choses, il manquera toujours quelque chose, je me connais… Mais ma plus grande envie, depuis des mois et des mois, est de mettre une porte coulissante verrière entre notre petite cuisine et la pièce à vivre. On en trouve partout en France, mais ici cela n’est pas à la mode. J’ai fait des heures de recherches et j’en ai trouvé une, mais elle était beaucoup trop chère et un peu trop grande pour chez nous. J’aimerais qu’on puisse récupérer une vieille porte qui soit dans le style verrière ou alors qu’on en fabrique une en bois, mais je ne sais pas si on a le niveau avec mon mari…

 

Petit scoop déco… Y a t’il une tendance New-Yorkaise que tu aurais remarqué au gré de tes escapades shopping ou autre qui n’aurait pas encore traversé l’Atlantique ?

Ce n’est pas vraiment une tendance mais j’ai eu un vrai coup de cœur pour l’idée qu’a eu un artiste installé à Brooklyn d’utiliser une plaque de plexiglass rose entre sa cuisine et la salle à manger. Cela ne coûte rien et je trouve le résultat incroyable. Il voit la vie en rose depuis chez lui. Je garde l’idée pour plus tard !


La minute « très déco » de Stéphanie…

Quel est ton « must have » déco du moment ?

Le treillage Anno de Compagnie, designé par Frédéric Malphettes. Des années qu’il me fait de l’œil !


Un lieu déco incontournable selon toi ?

J’ai le droit de dire Emmaüs ? C’est là que j’ai fait mes plus belles trouvailles vintage ;-)

Un site internet déco incontournable ?

Pinterest ! Il y en a pour tous les goûts et les couleurs, c’est une véritable mine d’inspiration. 

Ton dernier coup de coeur déco ? (Créateur, objet, etc.)

Ce grand miroir en laiton que j’ai repéré il y a des mois, mais il a fallût convaincre mon mari. Comme je l’ai dit plus haut, on a voulu miser le plus possible dans la récup et la plupart de nos meubles et déco vivent une seconde ou troisième vie. Mais on ne trouvait pas de miroir ancien aux bonnes dimensions et dans un prix abordable et je commençais à en avoir marre de chercher. Celui-ci que j’ai trouvé sur le site américain Ballard transforme notre salon ! La pièce apparaît plus grande et le miroir met en valeur notre cheminée !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.