°° BLOG °° / °° Incognito °° /

Jeu de couleurs à Brooklyn

Les espaces de cette maison new-yorkaise se définissent par des compositions de menuiseries graphiques et des traitements de couleur tridimensionnels éclatants.


À New York, le « brownstone » désigne une maison en grès rouge construite au XIXe siècle et dont l’accès à la porte d’entrée s’effectue par un escalier (à l’époque, ce dispositif visait à éviter de rentrer avec de la boue sous les chaussures). Dans ce brownstone de Crown Heights, à Brooklyn, BFDO Architects a accordé le premier rôle à la couleur.

À l’entrée, le vestibule s’habille d’un carrelage jaune orangé et la porte intérieure, restaurée, affiche une teinte gris foncé. La cage d’escalier d’origine a été élargie pour permettre à la lumière de la lucarne de toit de fuser jusqu’à la salle à manger. Dans cette pièce, un traitement mur-plafond bleu ciel sert de toile de fond à la table de repas. Cuisine et bar se composent de meubles Ikea dont les  portes ont été peintes en gris et blanc pour se marier harmonieusement avec les éléments en noyer parsemant le foyer.

À l’étage, un pan de mur bleu-gris forme une immense tête de lit dans la chambre principale qui donne sur une terrasse végétalisée. La salle de bains parentale revêt des carreaux de pierre gris au sol, un meuble vasque en noyer et du carrelage mural blanc façon métro. Agencé en forme de L, un coin bureau arbore un plateau en noyer et une bibliothèque bleue sur laquelle miroite la lumière du jour.


Texte : Nathalie Truche
Crédit photo : Francis Dzikowski/OTTO



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.