Incognito /

Fraîcheur et chaleur à Vancouver

La maison située sur la côte ouest du Canada s’est adapté à la vie dynamique d’un jeune couple d’actifs et de son enfant. Coup de jeune sur une bâtisse datant des années soixante.


Star. Le fauteuil Lilo de Patricia Urquiola pour Moroso attire les regards dans le bureau de Monsieur.

L’habitation de 325 m2 se trouve à proximité du magnifique jardin botanique Van Dusen, à Vancouver. À peine retouché depuis les années soixante, l’édifice a bénéficié d’une rénovation complète par le biais d’une ouverture et d’une redistribution des espaces dans le but de s’adapter au mode de vie de ses nouveaux propriétaires. Jusqu’alors, ce couple de citadins vivait dans un appartement de 75 m2 où il se sentait très à l’aise jusqu’à la naissance de son premier enfant. Aux yeux des deux trentenaires, cette superficie – qui leur avait toujours semblé confortable – s’est soudain « rétrécie ». Pour la mère de famille, il devenait « usant de devoir constamment réorganiser nos choses pour faire de l’espace. »

Action pivotante

En visitant l’habitation, le couple a ressenti un coup de coeur mêlé de perplexité : l’endroit avait du cachet mais les pièces très cloisonnées généraient un manque d’unité et de fluidité. Pour redonner une cohérence au lieu, les acquéreurs ont sollicité les décorateurs Chad Falken et Kelly Reynolds. Le duo de créatifs s’est inspiré de l’architecture moderniste de la côte ouest pour revisiter cette construction sur deux niveaux tout en veillant à ce que  le design rafraîchissant reflète les racines asiatiques de ses clients. « Ces deux jeunes actifs voulaient que la cuisine se place au coeur de la maison et puisse accueillir de grandes tablées familiales et amicales, expliquent les concepteurs. Nous avons donc relié la pièce de manière très naturelle au salon, à la salle à manger et à la grande terrasse. » S’agissant de la fonctionnalité, les deux architectes d’intérieur ont toutefois adopté un esprit de « petit espace », basant leur réflexion sur une « action pivotante ». Ainsi, tout se trouve à quelques pas. Par exemple, l’évier, le tiroir à couverts et autres ustensiles sont à portée de main du plan de travail.

« Inspirée de l’architecture moderniste, la redistribution des espaces a donné cohérence et fluidité à la maison. »

Pratique et esthétique

Pour le choix des revêtements, la cheminée d’origine parée de travertin a servi de point de départ. Le ton et sa texture trouvent écho sur les placards et le parquet en chêne clair. Aux côtés de la pierre et des boiseries, l’îlot et le comptoir de cuisson à la blancheur immaculée contrastent et semblent flotter indépendamment au centre de l’espace. « La cuisine donne l’impression de faire partie du salon et de la salle à manger et non l’inverse, comme cela se produit dans tant de maisons au concept ouvert », indiquent les décorateurs. Partout dans l’espace de vie, les murs blancs contribuent à créer l’ambiance moderne et lumineuse voulue par le couple. Parents d’un bambin de 4 ans – qui n’hésite pas à sillonner la maison à vélo – les trentenaires ont aussi souhaité avoir quelques zones clés à fort trafic avec des murs carrelés. Dans la salle de bains du petit diablotin, le robinet et les boutons ont été placés sur les côtés opposés pour faciliter la toilette. Quant aux chambres, les deux jeunes actifs ont voulu en faire des oasis apportant calme et évasion à l’issue d’une journée de travail. Pour ces pièces, des couleurs plus chaudes ont été sélectionnées afin de tisser une atmosphère enveloppante. Les clients sont enchantés. Pour eux, le décor de leur cocon démontre que le design contemporain, auquel on reproche parfois une certaine froideur, peut être frais et chaleureux à la fois.

« Teintes claires, lignes rondes et textures moelleuses agrémentent l’espace salon »


Bulle. Un joli coin terrasse (ci-contre) a été aménagé au premier niveau de cette habitation située dans le centre de Vancouver.

Douceur. Quelques notes de pastel dans le salon à l’ambiance cosy. Ottoman Mex Cube chez Cassina. Tableau de Scott Sueme. Fauteuil Recess chez Linteloo.

Géométrie. Les concepteurs ont paré l’escalier d’une fine rambarde en métal gris qui met en valeur la géométrie de l’espace.


Robuste. L’îlot et le plan de travail en quartz revêtent un stratifié gris qui fournit une finition résistant aux rayures et aux chocs.

Clarté. Soufflant luminosité et fraîcheur, le blanc a été choisi pour habiller murs, placards et assises. Tabourets Nerd Counter de Muuto.

Fluidité. Noyau de la maison, la cuisine communique avec la terrasse de manière fluide grâce à une vaste baie vitrée coulissante.


Écho. Le parquet et le mobilier en chêne clair reprennent le ton et la texture du travertin de la cheminée d’origine.

Va-et-vient. À l’arrière de la maison, une « entrée buanderie ». Quand il pleut, la famille y laisse ses vestes mouillées et ses chaussures sales.

Harmonieux. Dans la salle à manger, discrète harmonie des tons avec les piètements en bois dans un décor blanc. Chaises Neu 13 chez Hay.


Noir et blanc. De la robinetterie à la vasque, cette petite pièce d’eau bicolore affiche des formes simples et épurées.

Détente. Dans la salle de bains parentale où la lumière peut être tamisée, une douche à vapeur offre une parenthèse de bien-être.

Enveloppant. Dans le coin nuit, les couleurs sont plus chaudes afin de créer une ambiance cocooning pour se détendre après le travail.

Texte Nathalie Truche
Photos ©Ema Peter


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.