ARCHI / Visites privées /

À Argonay, voyage à domicile


Par le choix des matériaux, textures et couleurs, les propriétaires ont souhaité donner à leur villa un air de vacances, s’offrir une bulle d’évasion dans leur quotidien. 

Perchée sur les hauteurs d’Argonay, la maison offre un splendide panorama sur les montagnes du bassin annécien et le lac d’Annecy. C’est dans cet écrin privilégié, ceinturé de verdure, que s’édifient trois étages sur 280 m2 : un sous-sol abrite l’entrée principale, une cave à vin, un espace bien-être avec salle de sport, hammam et sauna. Un deuxième niveau, donnant sur le jardin, accueille l’immense pièce à vivre tandis que le coin nuit se niche au dernier étage. Coiffée d’un toit plat végétalisé, la villa, réalisée par le promoteur immobilier Priams, se veut une vitrine de son savoir-faire. Dans cette optique, l’entreprise a poussé à l’extrême ce qui se fait actuellement de plus performant en termes de technologie et de finitions. Au sein du bureau d’études ScèneDeVie à Annecy, Pédro Martins a accompagné les clients aux prémices du projet pour la conception des espaces, des agencements, la mise en valeur des volumes. Une attention particulière a été portée au traitement des faux plafonds et de l’éclairage ainsi qu’au choix des matériaux de finition. Le mobilier intérieur et extérieur, les éclairages décoratifs et tissus d’ameublement ont été sélectionnés dans la boutique ScèneDeVie, et installés par son équipe sous la direction de Bernard Thiéry.

Oser les teintes sombres

Le désir de capter un maximum de lumière naturelle et de bénéficier de la vue s’est ainsi concrétisé par la pose d’immenses baies vitrées minimalistes motorisées à galandage (8 mètres pour la plus grande). Cette luminosité optimale – intensifiée par la teinte blanche des murs et des plafonds – a généré un arbitrage audacieux dans la palette des coloris. L’espace de vie se pare en effet d’un parquet en chêne brun, de menuiseries foncées et d’une cuisine aux tons noirs. Au-delà du contraste créé par le choix des couleurs, c’est une ambiance vacances que recherchait le couple en utilisant des bois sombres que l’on retrouve en Amérique du Sud : un accent du Brésil qui fait rêver l’été et réchauffe l’hiver. Pour se sentir dépaysé, le soir en rentrant du travail, cap vers les Tropiques : coussins en camaïeu de vert, tapis émeraude, fauteuil et pouf terracota.

Un décor sans artifice

Les discrets jeux de lumière encastrée créent une impression d’éclairage indirect et s’étoffent par une sélection de luminaires suspendus, raffinés et design. Entièrement domotisée avec les technologies Somfy, la villa se commande à la voix. Dans la conception bioclimatique de  la maison, les volets ont été troqués contre un système de brise-soleil orientable (BSO). La sécurité a aussi fait appel aux dernières innovations en dégageant un épais brouillard en cas d’intrusion. Prolongement de l’espace de vie, l’extérieur a fait l’objet d’une réflexion et d’un agencement menés par la société Charvin Paysagiste. Terrasses, escalier en bois et pierre, margelles, pas japonais, mur en poutres chêne, banquette ipé, terrain de pétanque, gazon, plantations… autant d’éléments qui auréolent le jardin d’un esprit contemporain et élégant. Dehors comme dedans, les lignes épurées et les aménagements subtils cachent une technicité et une esthétique exigeantes. Comme l’écrivait Léonard de Vinci : « La simplicité est la sophistication suprême. »

Architecte : Pierre Brunier. Architecte d’intérieur : ScèneDeVie. Designer : Nicolas Chaudey. Décoratrice : Alba Machado. priams.fr


Le sud
Un grenadier souffle un air méditerranéen au bout du terrain de pétanque.

Épuré
La volonté des propriétaires : conférer aux extérieurs un esprit contemporain tout en conservant un écrin naturel autour de la piscine.

Dedans dehors
Aménagé avec soin, l’extérieur prolonge l’espace de vie. Tricentenaire. Derrière la piscine Desjoyaux se dresse un olivier de 300 ans sélectionné par les clients avec l’entreprise Charvin Paysagiste.

Bronze
Les fauteuils Casamilano entourent la table de repas Gong de Meridiani dont le piètement en laiton finition bronze forge toute l’originalité.


Oser
Ton foncé pour la cuisine Bulthaup, le plan de travail îlot en granit Breccia Imperial et le parquet aux lames extra-larges en chêne fumé Bauwerk.

Poétique
La suspension fleurie Heracleum de Moooi apporte une touche de délicatesse à l’espace repas.

Terre
La teinte terracota du fauteuil et du pouf Flexform réchauffe la pièce. Table basse Flexform avec plateau en marbre.

Cosy
Autour du grand tapis émeraude venant d’Inde, un canapé Casamilano invite à la détente.


Aérien
Dessiné par ScèneDeVie et réalisé par Kozac, l’escalier suspendu avec son garde-corps en verre crée une esthétique minimaliste entre les deux étages.

Voyage
Une épaisse moquette, telle qu’on en trouve dans l’hôtellerie de luxe, revêt le sol de la chambre parentale. Papier peint marqueterie Nobilis.

Modernité
Tous les carrelages intérieurs ont été choisis en grande dimension auprès de l’enseigne Marazzi.

Cocon
Couleurs douces et moquette épaisse au sol contribuent à tisser une ambiance chaleureuse et cosy dans la chambre d’enfant.

Exigence
Pose de haute technicité pour les grands carrelages et la plaque de marbre noire de 2 x 1 mètre dans la douche.


Texte Nathalie Truche
Photos Maudit Salaud