INSPIRATION / Rencontres /

Filippa Edghill, évasion sensuelle

Originaire de Suède et l’île de la Barbade, cette artiste-peintre et surfeuse chevronnée, installée à Biarritz, nous transporte dans un univers où les femmes sont au coeur de son expression picturale. 


Transfer of Energy

Filippa Edghill est une jeune artiste étonnante. Née en Suède d’une mère suédoise et d’un père bajan, elle a vécu à San Francisco avant de s’installer à Biarritz. Celle qui n’a pas encore trente ans déploie dès lors un univers artistique en mouvement, reflet de sa vie et de sa passion pour le surf. La spiritualité, l’énergie et l’épanouissement personnel rythment ses oeuvres qui dépeignent les mystères de la féminité et de l’humanité, puisant dans les statues de la Grèce antique, les interactions avec l’océan, les astres, chez Matisse. Des multifacettes qu’elle explore via diverses techniques, comme l’aquarelle, les encres, les crayons, les cyanotypes, la photographie argentique, la marbrure…

Courbes douces et impétueuses

Déesses, amantes, mères ou soeurs, les femmes dévoilent ainsi leur beauté saillante, leurs courbes voluptueuses, leurs corps ondulants, leur personnalité à la fois puissante et vulnérable. À l’image de la mer et des vagues, symboles de liberté et de renouveau. Ses toiles sont un mélange de rêverie et de fantasme, aussi féeriques que complexes, où le bleu affiche souvent sa prédominance, décliné dans une palette de tonalités nuancées et lumineuses. Un univers (é)mouvant pour ce jeune talent à suivre, qui met aussi son art au service des marques, comme sa récente collaboration avec Madura autour de deux collections de textiles aux inspirations antiques et oniriques. 


Body Compass. Self Love.

www.filippaedghill.com

Nathalie Dassa