ARCHI / Architecture /

Chine : un hôtel bâti dans une crevasse


À une heure de route de Shanghaï, l’intercontinental Wonderland s’est édifié dans une carrière désaffectée. Un défi architectural sans précédent. 

L’établissement 5* a ouvert ses portes fin 2018 au terme de douze années de travaux pharaoniques. « C’est un projet complètement nouveau, sans rapport avec ce qu’on a connu auparavant », avait alors expliqué à l’AFP Cheng Xiaoxiang, ingénieur en chef pour le promoteur immobilier Shimao Property. Nous n’avions pas de références, de dossiers ou d’expériences desquels nous inspirer pour résoudre les difficultés. » La survenue de phénomènes naturels et autres aléas a alors été prise en compte. Ainsi, une digue a été réalisée de manière à prévenir les inondations dans la fosse profonde de 88 mètres tandis qu’une station de pompage permet de contrôler le niveau d’eau en cas de fortes pluies.

Concaves et convexes

Construit sur une surface de plus de 61 000 m2, l’hôtel de 17 étages et de 336 chambres comprend deux niveaux sous l’eau. Ses façades arborent des lignes concaves et convexes afin de s’adapter au relief de la falaise. Toutes les chambres disposent de balcons où les clients peuvent profiter d’une vue sur les chutes d’eau environnantes et sur le parc d’attractions bâti sur le site. Cette prouesse architecturale a été relevée par le cabinet d’architecture britannique Atkins en collaboration avec le studio d’architecture international JADE + QA.


Environnement
Pour les concepteurs du projet, la construction de l’hôtel entre dans une démarche écologique car les carrières abandonnées sont souvent utilisées comme des décharges.


Texte Nathalie Truche
Photos © Atkins