Accueil / ARCHI / À 360° /

Neuer Kanzlerplatz : un nouveau joyau urbain à Bonn, Allemagne

JSWD est fier de présenter Neuer Kanzlerplatz, un nouveau complexe de bureaux dans la ville de Bonn, en Allemagne. En 2015, dans le cadre d’un processus de qualification du développement urbain, la ville a lancé un appel à concept. Construire le nouveau complexe de bureaux à l’intersection d’une autoroute très fréquentée et d’un large ensemble de voies ferrées. Le contrat a été attribué à JSWD et à Art-Invest Real Estate.


Harmonie architecturale

À la convergence de la partie sud du centre-ville de Bonn, de l’ancien quartier gouvernemental et du « Museum mile » de la ville, le nouveau bâtiment construit sur la Bundeskanzlerplatz complète un ensemble existant de tours composé de la Post Tower (Helmut Jahn), du « Langer Eugen » (anglais : « Long Eugene », une tour qui abritait autrefois le Parlement allemand, Egon Eiermann) et d’autres bâtiments des Nations unies. La structure cohérente de la façade permet aux trois bâtiments de former une seule entité visuelle.

Une tour verticale élancée s’élève de l’un des bâtiments, semblant flotter au-dessus d’un foyer en verre. Avec 28 étages et plus de 100 mètres de hauteur, la tour ancre le complexe de bureaux dans l’horizon de la ville.


Transformation urbaine

En ce qui concerne l’urbanisme, il convient de noter que le projet a éliminé la « barrière » créée par le bâtiment précédent. Le Bonn Center de 18 étages, vide depuis longtemps. Pendant près de 50 ans, ce bâtiment a marqué le paysage urbain, bloquant les chemins et obstruant les vues.

Avec leur disposition irrégulière, les trois nouveaux bâtiments se nichent dans les coins de la parcelle triangulaire. Cela crée un espace public extérieur au milieu duquel les gens peuvent se promener librement. Cela permettant d’établir ainsi une connexion avec la zone résidentielle voisine. La nouvelle place de la ville s’ouvre sur le Rhin et le quartier des Nations unies. Les adresses prestigieuses des immeubles de bureaux et leurs allées tout aussi impressionnantes sont également situées à cet endroit. L’artiste danois Jeppe Hein a créé une installation ouverte en forme de spirale intitulée « Mirror Pavilion » spécialement pour le centre de la Neue Kanzlerplatz.

Avec ses environnements de travail flexibles et polyvalents, le campus offre un espace pour la communication et les rencontres interdisciplinaires. Tandis que les restaurants et les cafés apportent une valeur ajoutée aux employés de bureau et aux habitants du quartier environnant.


Architecture structurée

Dans les bâtiments 2 et 3 (5 à 7 étages), la grille de la façade blanche est composée d’éléments porteurs en béton préfabriqué. Cela permet d’utiliser la profondeur des éléments de manière constructive. Tout en veillant à ce que les bureaux soient exempts de colonnes ou de supports faisant saillie à l’intérieur.

Dans la tour, une ossature porteuse en béton armé est intégrée à la surface vitrée. La géométrie de la structure de la façade extérieure a été créée à l’aide de panneaux de parement isolés en béton armé de fibre de verre.

La façade en béton ne s’étend derrière les façades en verre que dans les foyers des trois bâtiments. Le concept de façade se poursuit également à l’intérieur. Le revêtement du plafond et du mur arrière est également constitué d’éléments triangulaires en béton armé de fibre de verre. Dans le foyer de trois étages de la tour, ces éléments mesurent jusqu’à 11 mètres de long. Ici, quatre minces supports articulés supportent la charge des étages supérieurs qui s’élèvent au-dessus du foyer, semblant ainsi flotter au-dessus de lui.


Élégance structurale

La grille de la façade est faite de béton architectural acidifié blanc crème avec un revêtement hydrophobe à double couche. Sa conception relie les trois bâtiments pour créer un ensemble harmonieux, tout en minimisant l’utilisation de moyens formels. Dans la tour, contrairement aux deux autres bâtiments, les panneaux de la façade s’étendent sur deux étages autour de la base de la tour, et même sur trois. Cette caractéristique souligne la hauteur du bâtiment.

Lorsque le spectateur se déplace et change donc de perspective, la géométrie de la structure de la façade continue de changer. Elle apparait ainsi tantôt plus compacte, tantôt plus ouverte. En conciliant les différentes formulations de béton, il a été possible de créer un aspect de surface identique malgré les différentes méthodes de construction. Et le fait que les supports de façade porteurs et les panneaux de façade non porteurs ont été construits à des moments différents.


Un engagement durable

De nombreux aspects liés à la durabilité ont été pris en compte lors de la phase de planification du projet. Les trois bâtiments ont des toits verts et un système photovoltaïque sera également installé. Les bâtiments sont chauffés grâce au chauffage urbain et à la trempe du béton. La protection solaire extérieure est contrôlée automatiquement. Tandis que les persiennes du pare-soleil ont une fonction de diffusion de la lumière. La planification intégrée de la lumière du jour et de l’éclairage artificiel s’est traduite par l’utilisation de détecteurs de présence à l’intérieur du bâtiment. Ainsi que par l’ajustement automatique des niveaux d’éclairage en fonction de la luminosité ambiante. D’autres éléments qui augmentent l’efficacité du bâtiment comprennent l’utilisation de l’éclairage LED, de luminaires à économie d’eau et d’un système de ventilation avec récupération de la chaleur perdue. L’utilisation de matières premières renouvelables et d’origine locale a également été prise en considération.

Tous les bâtiments ont été pré-certifiés LEED Gold, et la certification finale est déjà en cours.


Avec la création du quartier de bureaux « Neuer Kanzlerplatz », Bonn dispose désormais d’un complexe de bureaux équipé pour l’avenir. Et situé dans un endroit attrayant. Le projet a ainsi résolu des problèmes d’urbanisme pour le quartier. En le faisant revivre et en ouvrant une zone urbaine qui avait été fermée auparavant. La géométrie unique de la grille de la façade donne un aspect vivant. Il change en fonction des conditions d’éclairage naturel et de la perspective de l’observateur.

 www.jswd-architekten.de/

Crédits photos : HG Esch I Christa Lachenmaier I JSWD


Auteur : Claire Pélissier

Date de publication : 12 avril 2024

Date de la dernière mise à jour : 22 février 2024


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.