ARCHI / Architecture /

Chine : entre passerelle et douves


Pour bâtir ce complexe culturel dans l’Est de la Chine, le concepteur s’est appuyé sur une architecture locale particulièrement liée aux caractéristiques climatiques de la région.

Le centre artistique et culturel du comté de Shou, dans la province d’Anhui s’est édifié sur la ville nouvelle, située à un kilomètre de la cité historique. L’endroit ne se constituait alors que de terres agricoles campées dans un environnement sans relief. « La fadeur du site ressemblait à une feuille blanche ouvrant des horizons vers de multitudes opportunités créatives, explique l’architecte Zhu Pei. Le gouvernement de Shou n’avait pas formulé de demandes spécifiques sur la conception du bâtiment mais avait exigé que le projet soit achevé l’année suivante ! »

Un espace imprévisible

Le studio Zhu Pei a alors étudié les racines du comté : les habitations d’antan et ses vestiges profondément imprégnés des caractéristiques climatiques de la région, sa culture et son mode de vie. Il note que le long des rues étroites, les maisons avec courette possèdent des petites fenêtres et des murs solides visant à protéger leurs occupants du froid en hiver et de la chaleur en été. Le centre artistique et culturel du comté de Shou reflète ces typicités : le bloc rectangulaire relativement fermé recèle plusieurs cours de différentes tailles reliées par une passerelle sinueuse abritée du soleil et de la pluie. La boucle guide les visiteurs sur le pont, à travers les douves du bâtiment et leur fait traverser les étages sans qu’ils ne s’en rendent compte. Pour l’architecte, « dans cet espace imprévisible, lumière et ombre se déplacent pour surprendre les promeneurs, leur insufflant l’esprit de l’architecture traditionnelle chinoise qui se fonde sur quatre principes forts : se cacher, respirer, cultiver et flâner. »


Continuité
Chaque espace possède deux à trois cours intérieures que le public peut découvrir sans interrompre sa visite du centre culturel.

studiopeizhu.com

Texte Nathalie Truche
Photos © Schran Images