ARCHI / Visites privées /

Catalogne : tradition et écologie sous un même toit


La conception de cette villa située près de Barcelone s’est appuyée sur des méthodes de fabrication artisanale et des solutions énergétiques vertueuses. 

Juchée sur la colline de Tibidabo, avec une vue incroyable sur tout Barcelone, l’habitation de 1 000 m2 bénéficie des avantages de la ville et de la campagne. Des préoccupations environnementales fortes ont guidé l’articulation du projet baptisé Casa SV. Pour les architectes du studio Jofre Roca : « Notre planète est malade. À ce titre, elle exige que l’architecture soit pensée de manière durable. En donnant la priorité à l’utilisation de matériaux renouvelables, nous entendons concevoir des bâtiments sachant produire leur propre énergie. » La vision des concepteurs s’est d’abord concrétisée par un mode de fabrication traditionnel. Les murs intérieurs et les façades se composent de briques faites main par des maîtres artisans dans une usine locale. Des moules spéciaux ont été réalisés dans le but de s’adapter au millimètre près à chaque espace.

La technique de la pierre d’olives

Pour la fabrication des briques, la quantité de matières minérales a été finement dosée afin d’obtenir un mélange proposant la flexibilité et la dureté recherchées. Le processus artisanal s’est poursuivi par la cuisson des pierres d’olives pendant dix jours. Ce revêtement typiquement ibérique est créé à partir de noyaux d’olives broyés puis coulés en plaques sur lesquelles s’applique de la résine. En fonction de leur exposition aux flammes, chaque brique revêt une teinte plus ou moins rougeâtre et une texture spécifique.

Bien qu’artisanale, la technique utilisée a rendu le coût de production moins élevé qu’une fabrication industrielle, précisent les architectes. Les poutres en bois de chêne ont été sélectionnées, coupées par une scierie locale et séchées au soleil pendant trois mois pour stabiliser leurs mouvements. Des joints sur mesure ont ensuite été confectionnés pour les assembler avec les poutres métalliques. À la fois structurelle et esthétique, l’alliance du bois et du métal apporte un caractère unique aux espaces intérieurs et extérieurs.

Une empreinte écologique faible

Autre priorité des concepteurs : l’apport de solutions énergétiques passives. Dans cette optique, les espaces ont été orientés de manière à ce que la façade sud, la plus chaude, fournisse une ombre qui régule l’entrée des rayons du soleil en été et génère un gain thermique direct en hiver. Une lucarne située au dernier niveau de la maison a été placée de façon à ne pas recevoir directement le rayonnement solaire. Ce puits de lumière joue un double rôle en produisant une ventilation naturelle très appréciée et en offrant un éclairage naturel à tout l’étage. La Casa SV reflète en tout point la philosophie du studio d’architecture : favoriser une performance énergétique élevée et une empreinte écologique faible.



Distribution
La Casa SV distribue 1 000 m2 d’espace sur deux niveaux auxquels s’ajoute un sous-sol. Les pièces à vivre se partagent le rez-de-chaussée.

Isolation
Les épaisses façades en briques de la maison fournissent une isolation thermique efficace quand rayonne le soleil catalan.

Cahier des charges
La présence de briques et de poutres en bois répond à la volonté des concepteurs d’utiliser des matériaux renouvelables et traditionnels.


Régulation
La façade sud a été conçue de manière à ce qu’une zone ombragée permette de réguler la chaleur qui pénètre dans l’habitation.

Vertueux
Le studio d’architecture s’est engagé à concevoir une maison à faible impact environnemental et à consommation d’énergie minimale.

Nuance
Selon l’exposition aux flammes lors de leur cuisson, les briques empruntent une teinte plus ou moins rougeâtre.


Alliance
En cohérence avec l’ensemble du projet, la pose de structures en métal vise à apporter une touche moderne au décor bois.

Harmonie
Le bois massif, le marbre et les briques faites main se marient pour conférer pureté et élégance à la salle de bains.

Zénitude
Les briques se hissent jusqu’au deuxième niveau où se trouvent les chambres. Une plante apporte une note végétale au décor minimaliste.

Texte Nathalie Truche
Photos Adrià Goula