ARCHI / Incognito /

Casa Acqua : En tout intimité avec la nature brésilienne

Pour qui s’intéresse à vivre sainement et en paix avec la nature, la Casa Acqua, conçue par Cristina Menezes Arquitetura, répond à ce désir au Brésil. Et plus encore.

À Belo Horizonte, capitale de l’État de Minas Gerais, au Brésil, se trouve la Casa Acqua. Ce projet modulaire, conçu par l’architecte Cristina Menezes, puise son inspiration dans les maisons romaines, découvertes sous les laves pétrifiées du mont Vésuve. Elles avaient des plans de conception en forme de « O » et possédaient une cour intérieure avec des balcons entourant les pièces, qui permettaient l’intégration de tous les espaces. Et au centre, une fontaine pour symboliser la prospérité. Cristina Menezes a adapté cette typologie au présent et l’a déplacé en Amérique du Sud en concevant la Casa Acqua, des modules de 205 m², individualisés par secteur (privé, social, loisirs et services). Leur spécificité est d’être entouré d’un miroir d’eau pour symboliser ces fontaines antiques, apporter une touche esthétique et réfléchir l’architecture et l’environnement.

Paisible. Une vue d’ensemble de la Casa Acqua, avec les modules chambre principale, cuisine et salon, entourés du miroir d’eau. Et au cœur, la cour intérieure.

Sensation de plénitude 

Les quatre modules préfabriqués sont ainsi entièrement ouverts, avec des cadres en verre pour assurer la ventilation et la lumière naturelle. Ils sont dotés de revêtements synthétiques qui ne génèrent pas de déchets. Cela réduit ainsi l’impact de la construction sur la nature et raccourcit le temps et le coût de construction. Ils invitent aussi aux activités de plein air, avec tout le confort thermique et la tranquillité qui les accompagne. Les auvents verticaux permettent aux différents espaces de créer de l’intimité et d’avoir une protection contre le soleil, la pluie et le vent. Résultat : la Casa Acqua a été conçue en 25 jours. À travers ce projet, le studio de Cristina Menezes tente de trouver des solutions créatives pour aider les gens à vivre mieux et en bonne santé dans leurs maisons, au Brésil ou dans n’importe quel pays au climat tropical sec. Un concept d’habitation sain qui joue avec habileté et élégance avec les préceptes écoresponsables.

Fluidité. Les allées de circulation relient les modules. Le soir, les lumières créent de belles ombres et laissent entrevoir la pergola, qui fait référence aux balcons des maisons romaines, depuis la cour intérieure verdoyante.

Réflection. L’architecture en miroir.

Détente écolo. Dans la chambre, une baignoire en marbre maintient l’eau chaude pendant 5 heures sans avoir besoin de chauffage électrique, à l’instar des bains romains. Au loin, les montagnes Serra do Curral.

Farniente. La salle de bains avec les chaises longues dans le miroir d’eau.

Verdoyant. Une vue sur la cour intérieure encadrée par les modules cuisine, chambre principale et salle de bains. L’ensemble est entouré par le jardin.

Jeu de lignes. Le bureau donne sur la cour intérieure, et tout autour, toujours le jardin.

Sur mesure. Le canapé peut être utilisé des deux côtés dans le salon. Les tables en granit Matrix ont été conçues par Cristina Menezes et font allusion aux laves pétrifiées du volcan Vésuve. 

Art. « Comme la toile n’existait pas, les artistes italiens étaient des muralistes qui peignaient sur les murs. », explique Cristina Menezes. Le studio a repris ce concept, invitant Thiago Alvim à peindre une œuvre dans le salon.

Repos. La chambre principale est en connexion directe avec la nature. Le jardin laisse filtrer les rayons d’un apaisant coucher de soleil.

Calme. Des petites fontaines dans le miroir d’eau à l’heure dorée.

Sérénité. Le soleil joue avec les ombres sur l’architecture et dégage une atmosphère paisible.

https://www.cristinamenezes.com.br/br/

Texte : Nathalie Dassa

Crédits photo Jomar Bragança


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.