°° BLOG °° / °° Incognito °° /

Ambiance épurée et graphique à Neuilly-sur-Seine

Dans cet appartement de 105m2, les aménagements ont été élaborés à partir d’objets et de mobilier auxquels les propriétaires, un couple franco-japonais, étaient très attachés.


Avant travaux, l’intérieur de cet appartement des Hauts-de-Seine reflétait les années cinquante, époque de construction de l’immeuble. Le logement n’avait jamais connu de rénovation. « Nous avons cassé les murs, vidé le volume, explique l’architecte d’intérieur Valérie Isaac. L’idée consistait à créer un espace lumineux, une ambiance paisible qu’aucun accessoire ne viendrait perturber. »

L’attachement sentimental du couple à certains objets et mobilier a servi de base à la conception du projet. Dans cet esprit, une délicate toile nippone a guidé le choix de la teinte (bleu marine) du vestibule. Une niche en bois a été façonnée pour accueillir une lampe aux ravissants motifs japonais. Acheté à Tokyo, un étonnant porte-manteau (sorte de cannes en métal entrecroisées) escorte l’entrée d’une chambre. Tandis qu’un fauteuil Le Corbusier paresse dans le salon, des miroirs et suspensions apportent un peu de rondeur dans un univers plutôt angulaire !

À la fois sobre et graphique, l’appartement puise sa fluidité dans de grandes ouvertures, des portes invisibles qui se fondent dans les murs. Les éléments techniques jouent à cache-cache dans de discrets cubes et  cloisons. Le choix d’un ton très clair, un blanc frais marqué par une légère touche de gris (Blackened de Farrow & Ball), auréole les lieux d’une apaisante sérénité. Le bois – sur le parquet et quelques meubles – et une touche parcimonieuse de couleur viennent briser la monochromie des lieux.


valeriedeco.pro/

Texte : Nathalie Truche
Photos © Shootin



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.