ARCHI / Visites privées /

À Paris, tons bois et nuances de blanc


Dans un appartement parisien de 230m2, la rénovation a consisté à redistribuer les espaces et apporter de la lumière à ce premier étage. Visite guidée avec l’architecte Camille Hermand.

À quoi ressemblait l’appartement avant les travaux ?
Il s’agit d’un appartement haussmannien classique avec les pièces de réception côté rue et la cuisine au fond d’un très long couloir. Il n’avait pas été refait depuis des années. Nous l’avons décloisonné pour le recloisonner car l’idée n’était pas de tout ouvrir. Nous avons aujourd’hui un grand séjour resté dans son volume initial et à côté, un salon-chambre d’amis qui a aussi conservé sa superficie. La partie destinée aux parents a été fortement modifiée de manière à proposer une salle de bains, un dressing monsieur et un dressing madame ainsi qu’une circulation fluide pour qu’ils ne se gênent pas l’un l’autre. Dans la partie enfants, nous avons décloisonné pour placer des salles de bains et transformer la cuisine d’origine en chambre. Côté rue, nous avons transformé l’ancienne salle à manger en cuisine dînatoire.

Quel était le cahier des charges des clients ?
Les propriétaires voulaient garder les codes haussmanniens : parquets, moulures et cheminées. Parallèlement, ils souhaitaient une ambiance très claire, assez neutre, qui ne soit pas parasitée par une architecture trop présente. Au niveau de la distribution, ils demandaient une cuisine reliée à l’espace de vie et une partie parentale complètement dissociée du coin enfants. Aujourd’hui, la pièce à vivre sépare ces deux zones.

Quels matériaux ont été utilisés ?
Les parquets en chêne déposés ou refaits sont très classiques, ils arborent un aspect ancien comme s’ils avaient toujours été là. Nous avons changé tous les radiateurs par des modèles ressemblants. Les seuls matériaux neufs ont été installés dans les salles de bains : sanitaires, robinetterie…

Dans quelle palette de tons avez-vous puisé ?
L’appartement est situé au premier étage qui, à la base, n’est pas très lumineux. Les clients souhaitaient donc de la clarté mélangée à des tons bois. C’est pourquoi nous sommes partis sur des variations de faux blancs. La cuisine, par exemple, est complètement blanche et le plan de travail très clair. Il y a peu de contraste à l’exception de l’entrée qui fonctionne comme une boîte noire. Les salles de bains sont aussi assez douces tandis que le coin enfants est ponctué de couleurs.

Quels choix de matières et de déco ont été faits ?
Les clients, un couple de Britanniques, sont très attachés aux questions environnementales. Toutes les matières sélectionnées sont naturelles et écologiques : les matériaux sont recyclables et l’utilisation de plastique limitée à son strict minimum. Que ce soit pour les tapis ou les rideaux, les choix se sont opérés dans ce sens. Les luminaires sont très contemporains. Les propriétaires voulaient que certains se voient et d’autres se fassent plus discrets. Les suspensions de la salle à manger sont ainsi très visuelles et celles de la cuisine visent à apporter une touche d’élégance. Comme nous sommes sur un premier étage qui n’est pas baigné de soleil, l’éclairage devait être performant. Quant au mobilier et à la déco, ils se veulent assez sobres. Il y a deux trois pièces de design mais rien d’ostentatoire.



Classique
Vaste pièce de réception, moulures, encadrement de porte, parquet… les codes haussmanniens sont bien présents.

Clarté
Dans ce logement situé au premier étage, l’éclairage devait être performant. Ici, la suspension Bocci 14, des boules de verre moulées à la main.

Bicolore
Tons bois et palette de faux blancs ont guidé le choix des coloris. Le parquet de chêne en chevron a été refait ou reposé de manière à garder les traces du passé.

Emblématique
Avec son dossier en Y, la chaise Wishbone CH24 chez Carl Hansen & Søn est l’une des créations les plus célèbres de Hans J. Wegner.


Pureté
Look minimaliste pour les éléments de cuisine au blanc franc et sans poignée (Ikea). Suspensions PH 2/1 Louis Poulsen.

Monochrome
La table de cuisson noire de Novy vient briser la monochromie de ce décor nimbé de blanc. Appliques Ovo de Faro.

Innovant
Composé de 94 % de quartz naturel, le silestone rend le plan de travail extrêmement dur et résistant.


Rond
Un haut miroir en arc de cercle et des suspensions boules confèrent une touche de rondeur à la salle de bains.

Élégance
Des carreaux marbrés de grande dimension entourent la baignoire îlot aux fins rebords de Riluxa. Robinetterie Hotbath.

Astucieux
Un pan d’armoire laissé ouvert abrite une collection de livres qui apporte une note de couleurs à la pièce.


Géométrie
Ambiance plus masculine dans la chambre du garçon avec une pointe de bleu sur le lit et des rideaux aux motifs géométriques 3D.

Nuances
Des murs au plafond en passant par les appliques et le linge de lit : le blanc se déploie sous différentes nuances.

Au passé
Les radiateurs d’origine ont été remplacés par des modèles anciens afin de conserver le cachet de l’habitation.

Ton sur ton
Un camaïeu de vert Farrow & Ball habille les murs de la partie réservée aux deux enfants.

camillearchitectures.com

Texte Nathalie Truche – Photos Agathe Tissier