ARCHI / Visites privées /

À Annecy, couleurs sourdes et notes rétro


L’intérieur de cet appartement du vieil Annecy a été entièrement démoli et rénové, du sol au plafond. La transformation tire un trait d’union entre passé et présent.

L’appartement de 80 m2 se niche dans un écrin médiéval, l’un des plus anciens bâtiments de la petite Venise des Alpes. Il n’est pas rare que les constructions d’autrefois présentent des anomalies de structure, des murs peu réguliers et fâchés avec les angles droits, des parquets abîmés, une électricité défectueuse, des pièces étroites et cloisonnées, une distribution peu fonctionnelle. C’est dans ce cadre qu’Angèle Vuillet, architecte d’intérieur et décoratrice, a orchestré la rénovation au terme d’importants travaux de démolition. Une précédente collaboration réussie a incité ses clients à laisser carte blanche à son agence de création d’intérieurs Entre les murs. Le défi ? Redonner du cachet à un lieu qui a fait table rase de son passé.

Ambiance feutrée

Aujourd’hui doté de deux chambres avec salles de bains, d’une cuisine donnant sur le salon, l’appartement respire enfin. Puiser dans une palette de couleurs sourdes a permis de créer une ambiance feutrée et reposante. Le blanc, vert forêt, noir, bois ou encore moutarde diffusent des ondes apaisantes dans chaque pièce. Une atmosphère chaleureuse soutenue par une sélection de luminaires aux lignes douces et contemporaines. Sobres et intemporels, les coloris tendent une toile de fond neutre sur laquelle se greffe une décoration sans chichi.

« Le voyage dans le temps s’accomplit à travers le choix des tons, matériaux, objets et mobilier. »

Au fil des siècles

Le mélange des époques caractérise cet appartement qui, bien que s’inscrivant dans une évidente modernité, fait des clins d’oeil au passé. Le voyage dans le temps s’accomplit à travers le choix des tons, matériaux, objets et mobilier. Deux cheminées (une d’origine, l’autre chinée) instillent un style classique rehaussé par un papier peint graphique et un élégant parquet à bâtons rompus. Les interrupteurs en bakélite et les poignées en laiton assument leur caractère rétro tandis que les salles de bains plongent dans l’art déco. Pour l’architecte d’intérieur, « fraîcheur et luminosité » ont redonné tout son éclat au vieil appartement délaissé. Et lui ont rendu son âme d’antan.

entrelesmurs.com


Volume
Le plafond revêt une couleur foncée afin d’abaisser visuellement la hauteur. Canapé Bolia, suspension Aromas del Campo.

Délicatesse
Au-dessus de la cheminée chinée, des suspensions Ferm Living et spots en porcelaine Original BTC auréolent un espace raffiné.

Rouage
Un papier peint aux motifs géométriques d’Ester de Sandberg habille discrètement le mur. Appliques « roues » et suspension Aromas del Campo.


Intemporel
Dans la cuisine dessinée sur mesure, des chaises en chêne et métal de Hay entourent la table en marbre noir Handvark.

Aspect mat
Des poignées en laiton habillent les façades vert forêt. Plans de travail et crédence en Corian et interrupteurs en bakélite noir.

Classique
Le miroir vieilli et encadré de métal noir a été réalisé sur mesure. La cheminée d’origine a été repeinte.

Rétro
Sous le papier peint Treillis de Thibault, des appliques Daniel Gallo et des étagères en guise de chevet. La verrière a été dessinée par l’agence Entre les murs. Le linge de lit est signé Maison de vacances. Peinture Ressource.


Détails
Un soin tout particulier a été apporté aux détails comme les touches de laiton que l’on retrouve sur les murs (Ferm Living).

Écho
Le sol en mosaïque vert rappelle les façades de la cuisine. Sous le miroir Eno Studio, une étagère en laiton et Corian.

Contraste
Un plafond noir renforce le volume de la douche. Du marbre pour la suspension &Tradition et la mosaïque au sol.

Feuillage
L’alcôve dessinée sur mesure par Entre les murs revêt un papier peint Florencecourt chez Cole&Son.

Art déco
Au-dessus du meuble de salle de bains EX-T trône un miroir au style graphique art déco en métal noir.


Photos Entre les murs
Texte Nathalie Truche