En Vogue /

Une seconde peau, éco-conçue

Dans un esprit d’innovation au service du développement durable, la Maison Ruinart a souhaité proposer un étui écoresponsable qui préserverait l’intégrité du goût de son vin, jusqu’à la dégustation.

Son enveloppe seconde peau a été développée par la manufacture britannique James Cropper dont le savoir-faire papetier est reconnu depuis 1845. Composé à 99 % de bres de cellulose (et 1 % de colle sur les étiquettes), l’écrin recyclable à la texture nement gravée, souligne les courbes emblématiques du acon Ruinart hérité du XVllle siècle.

ruinart.com


Les commentaires sont fermés.