Design /

Stella Park sublime le monde aux crayons de couleur

L’artiste-illustratrice, installée à Séoul, aime croquer les espaces urbains, les paysages et les moments de vie aux crayons de couleur. Un concentré de convivialité, de douceur et de bonne humeur !


Arc de Triomphe, Paris

De la couleur, de la texture, de la lumière, de la vie, des émotions… voici les oeuvres délicates, radieuses et vivifiantes de Stella Park. Cette talentueuse artiste-illustratrice sud-coréenne fait la part belle aux crayons de couleur pour capturer la vie, le vivre ensemble, la chaleur du monde. Après avoir étudié le design multimédia à l’université, elle a naturellement fait le choix du dessin à la main pour son épanouissement personnel ; Park esquisse le bouillonnement de l’existence depuis l’enfance. Elle puise ainsi ses inspirations dans le quotidien et ses voyages, laissant ses sentiments vibrer sur papier. Son processus est duo : elle peut transposer des lieux existants qu’elle a d’abord photographiés et/ou annoter ses souvenirs et ses émotions pour recréer une scène avec ses propres couleurs. Elle peaufine ensuite ses dessins sur Photoshop, modifiant la texture, la poudre de crayon, et rehaussant l’intensité des couleurs, toujours en harmonie avec son ressenti.

Atmosphères sensorielles

Stella Park aime surtout prendre son temps pour mieux dépeindre les différentes façons dont un même moment peut être perçu, croqué et interprété, selon la lumière, un geste, une ombre au sol. Sa palette de couleurs, pastel ou affirmée mais toujours éclatante et texturée, est un dégradé de détails pour des atmosphères sensorielles à la fois familières et étrangères. Son leitmotiv ? Contempler le monde et la vie autrement pour sublimer l’anodin, la banalité du quotidien : dans les rues animées, le bus, une église ; devant une boutique, une épicerie, un pont ; ou via des natures mortes. Elle joue avec les perspectives, l’agencement des plans dans un même paysage, la profondeur de champ, les effets d’ombre et de lumière, le rayonnement du soleil, la géométrie des bâtiments, des espaces, des objets. Ses créations sont comme des cartes postales pleines de réminiscences colorées, optimistes, apaisantes, qu’elle aspire à terme à rassembler dans un beau livre d’illustrations.


Dans la ville – Dans le bus – Epicerie, nature morte – Chaque matin – Han River, Corée – Début du mois de juin – Jongno-gu, quartier de Seoul – Messe – Souvenir de la première fois

Son site
Son Instagram

Texte Nathalie Dassa
Photos © Stella Park


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.