Dans le monde /

Le Montenvers : Un refuge chargé d’histoire et d’authenticité

Pas moins de 350 000 visiteurs par an empruntent le célèbre train rouge à crémaillère reliant Chamonix à la Mer de Glace. En 20 minutes et 5 kilomètres, 900 mètres de dénivelé sont avalés ! À l’arrivée, rendez-vous au mythique Hôtel Refuge du Montenvers.

Perché sur le massif du Mont-Blanc, le Terminal Neige – Refuge du Montenvers fut érigé en 1880 afin d’accueillir les aventuriers de l’époque. Identique depuis son origine, sa façade de granit est percée de nombreuses petites fenêtres qui donnent directement sur les Drus, la Mer de Glace et les sommets alentour. En collaboration avec la Compagnie du Mont-Blanc, la famille Sibuet l’a investie et marquée de son empreinte. Vieux bois, mobilier originel détourné et objets hétéroclites se mêlent pour un voyage dans le temps empreint de charme. Cette ambiance se retrouve dans le salon et le restaurant comme dans les 20 chambres (doubles, familles et suites) et le dortoir pour les groupes.


Un air rétro

Du côté des salles de bains, la pierre souligne les vasques et la robinetterie rétro. L’atmosphère générale, quelque peu désuète, ne fait que rajouter au cachet de ce lieu hors du commun. Quant à l’offre de restauration, elle fait la part belle à la cuisine traditionnelle savoyarde dans les deux
restaurants disséminés sur le site. Quand le dernier train repart vers Chamonix, quelque chose s’empare de ceux qui passent la nuit à 1913 mètres d’altitude. Le silence et l’isolement font oublier le stress du quotidien. Les hôtes se retrouvent, les discussions s’entament, l’apéritif est partagé par tous. Une expérience de la vie de refuge qui laisse immanquablement sa trace.


Valérie Blanc
montenvers.terminal-neige.com

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.