JET LAG / Monde /

Dubaï : entre le vide et le solide


L’hôtel 5* ME HÔTEL DUBAÏ se niche dans l’opus, un bâtiment conçu à 100% par le cabinet d’architecture Zaha Hadid. L’édifice se distingue par l’espace vide séparant sa paire de tours.

C’est à deux pas des pôles du design, de la mode, de l’art et du patrimoine que se dresse le chef-d’oeuvre architectural signé Zaha Hadid. En associant deux tours pour former un cube percé en son centre, le somptueux immeuble de 95 mètres de haut crée une connexion entre le vide et le solide. Au sein de la bâtisse, le cabinet de la défunte architecte a imaginé l’extérieur et l’intérieur de l’hôtel ME Dubaï – propriété du groupe hôtelier Melià – en harmonisant des atriums inondés de lumière, des espaces incurvés et des aménagements minimalistes. La transparence et la fluidité des lignes tranchent avec les meubles massifs et monoblocs. Dans le hall d’accueil, les sols en marbre blanc sont superbement mis en valeur par de larges fauteuils à la structure dorée et aux assises bordeaux. Au sein du ME Dubaï, chaque chambre bénéficie d’une vue imprenable sur la ville et pour certaines, sur Burj Khalifa, la plus haute tour du monde. Le ME Dubaï propose trois restaurants dont l’emblématique Central qui rend hommage aux racines espagnoles du groupe hôtelier Melià.



Contraste
« La géométrie du cube vitré tranche de manière théâtrale avec la fluidité du vide de huit étages situé au centre » explique Christos Passas, directeur du projet chez Zaha Hadid Architects.

melia.com

Texte Nathalie Truche
Photos © Laurian Ghinitoiu