ARCHI / Architecture /

Le béton recyclé construit l’avenir


Le programme national recybéton encourage l’emploi de béton recyclé. De Bordeaux à Lyon, focus sur deux cas concrets s’inscrivant dans une démarche d’économie circulaire. 

La France produit chaque année environ 260 millions de tonnes de déchets du BTP, et l’on estime la part de granulats recyclés à 10 % de la production nationale. C’est dans ce contexte qu’a émergé en 2012 le projet national Recybéton. Au terme de six ans de travaux de recherche, le programme a formulé des recommandations telles que l’utilisation de 50 % de gravillons recyclés (contre 30 % actuellement) et jusqu’à 30 % de sables recyclés, contre 20 % aujourd’hui.

Des déblais valorisés

À Bordeaux, la résidence Florestine (49 logements) et son pôle de solidarité ont été construits à partir du dispositif aggneo de Lafarge qui prévoit la valorisation des déblais inertes issus des chantiers. Dans ce cas précis, les déchets provenant de sites de déconstruction ont été retraités et formulés en bétons de qualité pour être réintroduits dans la chaîne d’économie circulaire locale.

Retours de toupie

À Lyon, pour l’aménagement des espaces publics du Champ de la Confluence, la SPL Lyon Con?uence a sollicité la société Vicat qui, en collaboration avec l’agence Base, a recouru à une ressource innovante, les “retours de toupie” : ces bétons fabriqués mais n’ayant pas été mis en oeuvre sont traités sur un site de stockage dédié puis réutilisés. Le béton 100 % à base de granulats recyclés revêt aujourd’hui les abords du bâtiment H7-Lyon French Tech.


Expérience concluante
À Lyon, un béton 100 % à base de granulats recyclés a été mis en oeuvre autour du bâtiment H7-Lyon French Tech, conçu par Vurpas Architectes.

Une première française
Bordeaux : l’agence d’architecture Moon Safari a élaboré la résidence Florestine dont la structure est en béton, dont 30 % recyclé.

Texte Nathalie Truche
Photos © Moon Safari & © Vurpas Architectes