ARCHI / Urbanisme / /

Meyrin : La Tour des Vergers fait œuvre de pionnier

D'co-Magazine


Située dans le plus grand éco-quartier de Suisse, la Tour C2 des Vergers à Meyrin porte un véritable message d’avenir pour la construction durable.

La Tour des Vergers Meyrin

La Tour C s’inscrit comme une pièce emblématique d’un projet à forte sensibilité environnementale comprenant 30 bâtiments d’une surface brute de plancher totale de près de 140 000 m2.
CEO de Groupe H, cabinet d’architectes et d’ingénierie basé à Genève et à Paris, Hervé Dessimoz, est un “citoyen engagé”, convaincu par la nécessité d’aller toujours plus loin dans une démarche écologique et participative en termes d’aménagement. Après l’exploit d’avoir réalisé et inauguré le Refuge du Goûter en 2014 – un bâtiment énergétiquement autonome, perché à 4 000 mètres dans le massif du Mont-Blanc – il vient de livrer au printemps 2018 la Tour des Vergers. Modèle de réalisation durable en Suisse, l’immeuble produit sa propre électricité, labellisé Minergie-A, qualificatif pour les bâtiments à énergie positive : une ode à l’innovation.

Eco-quartier : la vie en étage

La Tour C, construction en béton de 12 étages comprenant 104 logements sur un rez commercial, profite d’une innovation majeure permettant d’une part de diminuer les puissances électriques nécessaires au fonctionnement de
la ventilation et d’autre part, de libérer un lieu de rencontre pour les habitants. Les installations techniques sont installées à mi-hauteur de la tour, au 6e étage et celui-ci, largement végétalisé, devient également un espace de vie. Sur ce même niveau sont installées buanderie, salles de réunion pour les locataires, zones de jeux pour enfants, de détente, de pique-nique, avec une magnifique vue sur le Jura. Les façades sont libérées des éléments porteurs et pour couvrir les besoins d’énergie, des capteurs solaires photovoltaïques sont intégrés dans les parapets et les balcons. Au rez-de-chaussée de la Tour, se situent des locaux d’activités et commerces en lien avec l’esplanade des sports et au niveau inférieur, des espaces d’activités de plain-pied face au Jardin des Sports. La nuit, tel un phare, l’édifice s’illumine par sa propre énergie. 


NOVATRICE
La façade sud de la Tour C2 du quartier des Vergers à Meyrin : un exemple de bâtiment durable aux qualités esthétiques enviables.


Hélène Vibourel