Incognito /

Un mas provençal qui ne dit pas son âge


Au milieu d’un champ d’oliviers, il semble lézarder sous le soleil provençal depuis deux siècles. Et pourtant, ce mas à l’allure tradi­tionnelle n’est âgé que… d’un lustre.

Les propriétaires de cette remarquable demeure de villégiature ont longtemps cherché le bien idéal : un mas provençal bénéficiant d’une vue imprenable. Hélas, les visites se succèdent sans susciter le coup de cœur. En découvrant l’emplacement parfait – un terrain parsemé d’oliviers au pied des Alpilles – ils décident d’aller au bout de leur rêve : faire construire une bâtisse revêtant l’aspect authentique des fermes d’antan. Près de 800 m2 sur trois niveaux. Amoureuse des grands volumes, la famille privilégie l’agencement de vastes pièces à une série de petites. Avec le concours de l’Agence Pierre-Olivier Brèche Architectures (Poba) à Saint-Rémy de Provence, l’ouvrage prend vie au terme de 18 mois de travaux et d’une suite de défis techniques et esthétiques.

Rares sont les bars

Aujourd’hui, la demeure – bien que neuve – semble avoir traversé les âges. Sa façade, associant enduit de ciment et pierres laissées à nue, plonge dans les racines rurales de la région. L’intérieur est pavé de bars de Beaucaire, un dallage produit aux XVIIIe et XIXe dans le Gard exclusivement. L’approvisionnement de ces larges carreaux anciens exige patience et persévérance tant les fournisseurs de ce matériau à l’aspect patiné se font rares sur le marché. Quant au sol des quatre chambres et de leurs salles de bains, il s’habille d’un élégant parquet en chêne.

Marcher dans le vide

Les propriétaires souhaitaient jongler avec les contrastes. Sous une apparence traditionnelle, le mas révèle sa modernité. L’intérieur arbore des tons apaisants : la famille aime le noir, le blanc, le taupe. C’est à peine si une touche de couleurs, sur une cloison ou des fauteuils, vient troubler la douce harmonie des lieux. Un immense mur orné de pierres apparentes semble surgir d’un autre temps. Les plafonds se hissent à trois mètres tandis qu’une double hauteur dans le salon accueille l’œuvre phare de la maison : l’escalier en verre – objet de tous les regards – est le fruit d’une véritable prouesse. Menant à une passerelle de verre et d’inox, les marches transparentes encastrées au tiers de leur largeur, s’affirment et se montrent.

Harmonie des contraires

Parallèlement, l’équipe de l’agence Poba a su relever d’autres défis. Pour supprimer les ponts thermiques, ses architectes ont conçu un double mur dont l’un passe devant les têtes de plancher. Dehors, une autre performance : la construction de la piscine, solidaire de la maison, a nécessité l’intervention du même professionnel pour uniformiser et déployer les deux réalisations. Et si l’extérieur – bassin à débordement, terrasse, mobilier – assume ses allures contemporaines, il contribue à trancher avec la composition régionale. Un mariage entre tradition et modernité célébré par le chant des cigales. 


PAYSAGE
Le mas, une superbe composition régionale de l’agence d’architecture Poba. L’extérieur contemporain a été conçu par le paysagiste Luc Echilley (Gard).


BULLES
Le lustre « bulles » a été créé sur mesure par Murano Due à Murano. Fauteuils et canapé Cassina.

DESIGN
La cuisine Mouvement (Avignon) est en noyer. Tabourets et chaises Poltrona Frau. Luminaires en verre et lustres coupole Cassina. Piano : La Cornue.

PROUESSE
Les marches ont été encastrées au tiers de leur largeur. Sol en pierres de Beaucaire.


CHÊNE
Un parquet de chêne revêt le sol de la vaste suite parentale. Fauteuils Cassina.


ÉPURÉ
Ambiance épurée dans la salle de bains parentale. Vasques en ardoise réalisées par Altoviti à Carpentras ; meuble vasques en olivier pleine masse. Baignoire Agape.


ÉLÉGANCE
Robinetterie et vasques Agape, luminaires Artemide. Le meuble vasque,en pierre de Soignie, est signé Altoviti. Chaise à bascule Eames.

NICHE
Intégrée à la cloison, la niche a été créée avec un encadrement de fenêtre récupéré chez Chabaud matériaux anciens à Apt.


CONTRASTE
Des jardinières modernes encadrent la porte d’entrée ancienne récupérée par les propriétaires.


Nathalie Truche


Les commentaires sont fermés.