ARCHI / Visites privées / / /

Douce rupture à Courchevel


Pour rompre avec le décor « tout bois » souvent associé au chalet de montagne, l’ambiance a trouvé son équilibre dans un minutieux mélange de matériaux et de finitions.

Amoureux de la montagne, Candice et Marc ont créé le Hameau de Marcandou à Courchevel, trois luxueux chalets destinés à la location. C’est avec autant de soin et d’exigences que le couple a tissé son nid familial à quelques pas de là. Baptisée Uummannaq (cœur en Groenlandais), la bâtisse a été réalisée et aménagée de concert avec l’architecte Olivier Gay, un ami d’enfance. La superficie du terrain a imposé une édification sur trois niveaux de 36 m2 chacun, distribuant trois chambres et un espace de vie sous les toits. L’élévation confère aux lieux un air de cabane haut perchée mise en valeur par de vastes baies vitrées pour optimiser la vue sur le paysage alentour. L’effet de cloisonnement – que pourrait générer la superficie réduite – est déjoué grâce à l’ouverture de l’espace de vie et de l’escalier. Dentelé, le fer forgé du garde-corps confère élégance et fluidité à la pièce à vivre.

Chalet Marcandou Courchevel : couleurs d’automne

« Le chalet devait correspondre à l’image que nous avons de la vie en montagne, explique Candice. Nous ne souhaitions pas une ambiance tout bois qui est appréciable pour les vacances mais peut devenir étouffante à l’année. » Ainsi, le bois s’affiche avec parcimonie tandis que l‘utilisation d’autres matériaux et de diverses finitions accordent une respiration au décor : sol de l’entrée en ardoise multicolore, salle de bains en pierre de Vals, garde-corps en métal, mur crépi ici et peint là. Dans la pièce à vivre, le parquet aussi affirme sa différence en se parant tantôt d’une teinte bois traditionnelle tantôt de lames cuivrées. Coussin doré, banquette agrume… Les couleurs automnales créent l’atmosphère cosy recherchée par le couple.

Chalet Marcandou Courchevel : Blanc comme neige

En plus de tons chauds et enveloppants, l’impression de chaleur se diffuse par une soigneuse sélection des matières. Fausses fourrures et peaux de bête invitent les occupants à de douces soirées d’hiver au coin du feu. Imprimé de généreuses fleurs, un vaste canapé tend les bras aux visiteurs. Un trophée de chamois en papier mâché, un fauteuil chiné avec accoudoirs en bois d’élan : les références à la nature, à travers sa faune sauvage, sont appréciées et assumées. Comme un écho à la neige, la chambre parentale s’habille tout de blanc. Sur le lit, l’épais mohair fait rempart à la saison froide. Uummannaq… Un précieux cocon piqué de touches modernes et de détails insolites.


PASTEL
Tables Interlinked d’Olivier Peyricot, fauteuil Rocking Beauty de Gudrun Lilija (Tools Galerie). Canapé Cipria des frères Campana pour Edra. Tableau de Philippe Pasqua.

CHALEUR
Ferronnerie (tôle oxycoupée rouillée vernie) réalisée sur mesure par AMC Bergeron. Cheminée Focus, modèle Bathyscafocus.


NATURE
Suspension Zeppelin de Marcel Wanders pour Flos. Chaise chinée. Banquette réalisée sur mesure (Étoffe et Maison), tissus Rubelli (Mirafiore) et Dominique Kieffer.

RAFFINEMENT
Cuisine sur mesure en zebrano. Lustre chandelier chiné. Plan de travail en pierre noire du Zimbabwe.


DENTELLE
Ferronnerie AMC Bergeron. Miroir givré de Laurent Pernot, galerie Odile Ouizeman. Porte coulissante réalisée sur mesure en vieux bois.

COCON
Coussins en fausse fourrure, Le Galetas, Bozel. Chaise en laine de Gudrun Lilija chez Tools Galerie. Sculpture d’Isabelle Healy.


COULEUR
Mouton Hanns-Peter Krafft. Banquette Odds & ends de Jo Meesters. Œuvre lumineuse de Caroline Baup. Sol ardoise, mur et plafond parquet en cuivre (Autrement les sols).

MINÉRAL
Salle de bains créée sur mesure en pierre de Vals. Suspension Ingo Maurer.


ogarchitecture.com
marcandou.com

Texte Nathalie Truche
Photos Frenchie Cristogatin