INSPIRATION / Rencontres /

Cecilie Manz designer : le purisme nordique

Cecilie Manz designer


Élue designer de l’année 2018 par le salon Maison&Objet, Cecilie Manz incarne la créativité scandinave dans toute sa simplicité.

Dès sa plus tendre enfance, Cecilie Manz aimait se réfugier dans le studio de ses parents céramistes pour plonger les mains dans la terre glaise. En 1997, après avoir décroché son diplôme à l’Académie royale danoise des beaux-arts (section design, objets et mobilier), l’étudiante poursuit sa formation à l’université des arts et du design d’Helsinki. Dans la foulée, elle fonde son studio Manz Lab au centre de Copenhague. Le jour, l’effervescence urbaine l’inspire. Le soir, la designer se hâte de rejoindre la proche banlieue où sa maison et son jardin arboré l’aident à retrouver son équilibre vital, entre civilisation et nature.

Zéro superflu

Pour Cécilie Manz, le style scandinave doit refléter l’art de vivre des pays nordiques. Son approche se traduit par un subtil mélange de gris et de couleurs plus vives. Son premier projet, une chaise/échelle baptisée « The Ladder », est repéré dans un magazine de décoration par l’éditeur allemand Nils Holger Moormann. Suivra une exploration des formes et matériaux : plaids, minibar, fauteuils en bois, collection de tables et chaises pour Fritz Hansen, vases en verre et enceintes portables pour B&O Play… À l’instar de son best-seller, la lampe Caravaggio pour Lightyears, ses objets ont en commun la volonté de retirer tout élément superflu pour aller à l’essentiel.


SANS FIXATION
Inspirée du jeu éponyme, la table basse Micado doit sa stabilité uniquement au croisement des pieds sous le plateau.


FINESSE
Les vasques à poser de la série Luv pour Duravit se distinguent par des parois extrêmement fines et élégantes.


www.ceciliemanz.com

Nathalie Truche