JET LAG / France /

Brach, cosmopolite et surprenant


Paris XVIe. Le vaste centre de tri postal de 7000 m2 datant des années soixtante-dix s’est mué en un lieu au luxe atypique sous l’imagination du créateur Philippe Starck.

On l’appelle tout simplement « Brach ». Le nouveau joyau du groupe Evok se trouve à la croisée des chemins entre l’architecture des années trente, le modernisme et le Bauhaus, le Dada et les surréalistes. Des couleurs chaudes, des matières naturelles et brutes telles que le bois, le cuir, le béton, le verre, le marbre et le métal habillent l’établissement 5*. Touches de poésie, objets insolites et oeuvres d’art créent une atmosphère chaleureuse dans un cadre décontracté. 52 chambres lumineuses aux matières nobles logent jusqu’au sixième étage tandis que les deux plus hauts niveaux accueillent sept suites de 60 à 200 m2 avec terrasses arborées qui ouvrent sur Paris. Plaisir suprême : admirer – de son jacuzzi ou bain norvégien – la vue à 180° sur les toits, la ville et sur la Tour Eiffel dans certaines suites. Pour Philippe Starck « Brach n’est pas un hôtel, c’est un lieu de vie et de culture unique où mystères poétiques et surprises fertiles nourrissent l’imaginaire. Sensuel et rigoureux, minimal et hétéroclite, il y règne un romantisme brut et moderniste que réchauffent des influences multiculturelles d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud. C’est un lieu insolite qui invite à l’exploration et au voyage… »



Nathalie Truche