Incognito /

À Montmartre, des espaces optimisés et tout en nuances

Au cœur du XVIIIe arrondissement de Paris, se niche un cocon de 60m2 qui, telle une nymphe métamorphosée, a gagné en volume et couleurs subtiles.  

Au-dessus de la table en marbre plane la suspension linéaire noire Arrangements Line du designer Michael Anastassiades pour Flos.

Dominé par la basilique du Sacré-Cœur, Montmartre accueille de nombreux artistes depuis le XIXe siècle. Jadis lieu d’inspiration pour Picasso et Modigliani, le quartier s’imprègne toujours d’une ambiance bohème. Blotti dans un immeuble des années trente, l’appartement est l’acquisition d’un jeune couple passionné de musique et d’hôtellerie. En confiant la rénovation à l’architecte Thibaut Picard, les clients ont exprimé le souhait de retrouver l’atmosphère d’une suite d’hôtel.

Fonctionnalité et esthétique

Dans un premier temps – et tout en gardant la distribution identique au plan initial – les volumes ont été repensés pour rendre le lieu plus fonctionnel. À l’univers de l’hôtellerie qu’il connaît bien, l’architecte a emprunté certains codes visant à optimiser les espaces. Le professionnel a ainsi créé des meubles sur mesure, de multiples possibilités de rangement telles qu’un placard dans l’entrée et grande une bibliothèque-banquette avec trappes dans la salle à manger. Paré  d’un vert doux, ce large meuble en MDF accueille des souvenirs de voyage mis en valeur par les niches éclairées grâce à un astucieux système de Led.

Effets de contraste

Pour répondre aux désirs des propriétaires de transformer la chambre en une confortable suite parentale, la salle de bains a été ouverte et un discret mais spacieux dressing a été intégré à la pièce. Thibaut Picard s’est attaché à redonner du volume et du caractère au lieu en puisant dans la riche palette de couleurs des marques Ressource et Farrow&Ball. Une fois les teintes choisies, des contrastes forts ont été réalisés dans le but de délimiter les espaces. Dans la salle à manger, la sélection des tons s’est opérée à partir de la table en marbre que possédait le couple avant d’emménager. Imaginer les associations, jouer avec les coloris…  un parti pris affirmé qui fait la griffe de Thibaut Picard.

Enfilade scandinave chinée avec lampe arty de la céramiste Gabrielle Thomassian pour Villa Arev. Grand tapis Caravane.
Des espaces optimisés grâce, notamment, à la création d’une bibliothèque-banquette dans la salle à manger. Peinture Sage Green chez Ressource.
C’est une peinture verte Pinacée de Ressource qui a été choisie pour habiller l’entrée et le hall de l’appartement.

Dans le hall, les appliques In the Sun de Dominique Perrault & Gaëlle Lauriot-Prévost pour DCW Edition.

L’ouverture de la salle de bains et du dressing a transformé la chambre en une véritable suite, comme à l’hôtel !

La douche se pare de grandes dalles de grès cérame imitation marbre vert (Lappato). Ensemble mitigeur et ciel de douche noir mat Lusso Stone.

La suite parentale revêt une peinture Corail Rose (Ressource). Panneaux muraux 3D (Orac Décor) ; applique Jube (Vistosi) et liseuse Fuse (Astro).

thibautpicard.com
www.instagram.com/thibaut_picard_architecte

Photos I Jérôme Galland
Texte I Nathalie Truche


Les commentaires sont fermés.