ARCHI / Visites privées /

Vancouver : quand le design agrandit les espaces


Les dimensions très étroites du terrain (6X60m) ont exigé beaucoup d’imagination aux architectes et décorateurs pour donner une impression de volume à cette maison de l’ouest canadien.

Un design innovant peut-il rendre spacieuse une maison implantée tout en longueur ? C’est cette équation que les créateurs Falken Reynolds Interiors et Randy Bens Architect ont dû résoudre pour construire la bâtisse et l’aménager.

Priorité : attirer la lumière du jour. Dans cet objectif, onze puits de lumière ont été placés stratégiquement pour orienter la luminosité naturelle vers les murs, attirer l’œil vers cette source lumineuse et créer ainsi une impression de volume. La technique utilisée – dite de perspective atmosphérique – consiste à marquer la profondeur de l’espace par le dégradé progressif des couleurs et l’adoucissement des contours.

La configuration des lieux a également nécessité des aménagements astucieux. Ainsi, le hall d’entrée et les couloirs optimisent la fonctionnalité grâce à de nombreux rangements dissimulés.

L’enveloppe extérieure arbore un style minimaliste souligné par un revêtement métallique à joints debout : une silhouette effilée qui permet d’agrandir visuellement la bâtisse. Dedans comme dehors, les tons clairs ont puisé dans une palette de bois blancs et nordiques accentuant l’impression d’espace. Enfin, une cour aménagée au centre du foyer fait rayonner la lumière naturelle dans toutes les pièces de vie.


Imagination
Les dimensions atypiques du site ont demandé aux architectes beaucoup de créativité dans leur processus de conception.


Style unique
Influencés par la Scandinavie, le Japon et la Côte ouest, les décorateurs décrivent le style d’aménagement comme « nordique canadien ».


Palette de couleurs
Dehors comme dedans, le choix du blanc vise à donner une impression de volume à la maison implantée en longueur.


Texte Nathalie Truche
Photos Ema Peter