Design /

Sylvie Eudes ou les rêveries picturales d’une artiste pop

L’artiste peintre basée en Normandie nous invite à l’évasion dans ses toiles solaires et colorées qu’elle réalise à la laque pour une véritable bouffée d’air frais.

Horizon, Laque sur toile, 2020 / © Sylvie Eudes

                  Pérégrinations, farniente et rêves d’ailleurs rythment les œuvres de cette passionnée de dessin. De ses études parisiennes à l’école des Gobelins à ses premières armes dans les studios de René Goscinny et sur des séries cultes (Goldorak, Lucky Luke), Sylvie Eudes a développé son goût pour l’animation, la bande dessinée, le pop art et le rêve américain. Depuis près de vingt ans, cette native de Clichy-la-Garenne, installée à Quibou, en Normandie, s’épanouit dans la peinture, croquant des scènes de vie qu’elle imagine au gré de ses envies. La singularité de ses toiles figuratives, c’est son travail méticuleux de la laque. Une technique qui implique de peindre à plat pour obtenir cette luminosité et intensité, avec un temps de séchage très important. Expérience, précision et patience sont donc de rigueur pour des compositions qui n’ont pas droit à l’erreur. Et le résultat est à l’aune de l’attente.

Détente et contemplation

Partir à la rencontre de I’immensité saline ; voyager à bord d’un voilier sous un ciel bleu limpide ; envisager d’autres horizons à travers les yeux d’une enfant ; ou se rafraîchir en bordure d’une piscine nichée dans une alcôve entourée de verdure… Sa série « Évasion » nous entraîne dans des lieux imaginaires, paisibles et ensoleillés. Le panorama, les intérieurs et les architectures se répondent dans des atmosphères lumineuses, épurées et chamarrées qui ne sont pas sans rappeler l’univers solaire de David Hockney. Sa série « Imagination » joue davantage avec l’idée du collage et l’esprit carte postale, puisant dans le street art, le graphisme, la publicité et le cinéma. À l’exemple de l’hommage à Hitchcock, aux Oiseaux et à Tippi Hedren. Ou encore de cette invitation au Carlton pour un Festival de Cannes haut en couleur sous le crépitement des flashs des photographes. Sylvie Eudes matérialise ainsi ses aspirations pour des moments d’échappatoire et de bien-être.


www.eudes-sylvie.fr
www.instagram.com/sylvie_eudes_peintre/

Nathalie Dassa


Les commentaires sont fermés.