INSPIRATION / /

Nathalie Boisset, cofondatrice de la Maison Vougeot


Nathalie, Jean-Charles et Jean-Claude Boisset ont créé la Maison Vougeot, une bâtisse vigneronne revisitée par le décorateur Jacques Garcia. Un lieu inédit qui magnifie la dégustation de leurs vins.

Traits D’co?: Présentez-nous votre famille…
Nathalie Boisset : Notre père, Jean-Claude, a fondé sa société de vin en 1961 à Gevrey-Chambertin. Au fil des années, l’entreprise s’est développée à l’international, en commençant par l’Angleterre dès 1964. Après la Bourgogne, mon père a exploré d’autres terroirs à travers l’acquisition de maisons de vin et de domaines viticoles : Beaujolais, Vallée du Rhône, Languedoc, Californie et dernièrement le Jura. Avec mon frère Jean-Charles, nous avons très tôt suivi la même voie et avons créé ensemble le domaine de la Vougeraie, 44 hectares de vignes en Côte d’Or dédiées à l’élaboration de vin en biodynamie exclusivement.

Comment est née la Maison Vougeot ?
Cette ancienne maison de vigneron se trouvait dans notre village d’enfance, Vougeot, lieu emblé­matique de Bourgogne. Mon père est un bâtisseur, très attaché au patrimoine, il a voulu magnifier ce lieu au même titre que les maisons de vin acquises jusque-là. Avec l’aide de Frédéric Didier, architecte en chef des monuments historiques, chargé notamment du château de Versailles, nous avons rénové la bâtisse dans un esprit de sobriété avec des matériaux nobles, tels que le bois et la pierre.

« Nous voulions un lieu de dégustation chic et intimiste »

Comment a été conçu l’intérieur ?
Nous voulions un endroit où présenter les trois vins de la famille : le domaine de la Vougeraie, la marque éponyme Jean-Claude Boisset de notre père et la création de mon frère : JCB by Jean-Charles Boisset, essentiellement commercialisée aux États-Unis. Mon frère connaissait le travail de Jacques Garcia à travers la décoration qu’il a réalisée au sein de l’hôtel Costes, à Paris. Nous nous sommes adressés à lui en expliquant nos souhaits : proposer un lieu de dégustation, à la fois chic et intimiste, mais qui ne soit pas un caveau de plus. Il a imaginé un écrin à la fois feutré, élégant et chaleureux.

Quelle ambiance souhaitiez-vous tisser ?
Il y a une opposition entre l’architecture sobre de l’extérieur et l’ambiance plus exubérante et flamboyante de l’intérieur qui devait refléter nos trois maisons de vin. Nous avons ainsi passé du temps avec Jacques Garcia pour décrire notre savoir-faire, notre philosophie. Il a su restituer l’atmosphère qui nous correspondait et signer des pièces uniques en harmonie avec notre univers, comme ses tables ornées de pieds et feuilles de vignes ou ses luminaires en forme de branches qui symbolisent les racines des ceps. Dans la cave, Mathilde de l’Ecotais, photographe et plasticienne, a composé une table lumineuse dont le socle transparent diffuse des films sur les émotions que lui a procuré la dégustation de nos vins. L’artiste Hélène de Saint Lager a réalisé une table en chêne massif décorée d’inclusions de résine évoquant le monde du vin, ses reflets, ses couleurs. L’intérieur a été ciselé afin de mettre le vin au cœur de la Maison.


SUBLIMATION
Nathalie et Jean-Charles Boisset ont fait notamment appel à Hélène de Saint Lager pour créer une table en chêne massif ornée d’inclusions de résine.


www.lamaisonvougeot.com

Recueilli par Nathalie Truche