En Vogue /

Louis Vuitton, l’invitation au voyage

Depuis 2012, la griffe au Monogram célèbre ses fondamentaux en collaborant avec la fine fleur du design mondial pour une ligne séduisante d’objets nomades qui allient innovation et tradition.


Détente. En résille tissée à la main, la Swing Chair de Patricia Urquiola est tenue par deux larges poignées métalliques gainées de cuir avec crochets en plaqué or.

Le voyage, l’évasion, le monde en mouvement… sont l’essence même de la Maison Louis Vuitton depuis sa création en 1854. La collection Objets nomades marque ainsi du sceau les legs du passé et rend hommage à ces commandes spéciales qui ont tracé l’histoire du légendaire malletier. Depuis dix ans, des designers de renommée mondiale réinventent la vision de l’itinérance et de l’ailleurs pour des pièces d’exception qui se plient, se décomposent, se balancent. Se crée dès lors un dialogue pluriel où imaginaire et matières s’entremêlent au travail raffiné du cuir pour des fabrications exclusives, développées par les maîtres artisans de la marque parisienne.

Ode à la passion du voyageur

Fauteuil en forme de fleur tropicale (les frères Campana), table en hommage à la mer Adriatique (Atelier Biagetti), chaise balançoire inspirée des sacs en maille de plage (Patricia Urquiola), causeuse jouant avec les mouvements des danses de ruban asiatiques (André Fu), paravent en guise de partition semi-transparente (Marcel Wanders et Gabriele Chiave), hamac qui redéfinit l’art de la détente chic (Atelier Oï), lanternes projetant un motif géométrique inspiré de la poésie des ruches (Zanelatto Bortotto)… L’infinité de cette superbe collection nomade, qui s’enrichit chaque saison, offre ainsi des allers simples vers des destinations qui se rêvent entre confort, bien-être et élégance.


Ondulant. La table Anemona par l’Atelier Biagetti présente un plateau en verre biseauté. La base revêt un cuir naturel de couleur beige et un cuir bleu profond.


Nid d’abeilles. Les lanternes de Giorgia Zanellato et Daniele Bortotto se composent d’une cage alvéolaire en cuir agrémentée de bois et de métal. Joli jeu d’ombre et de lumière.

Source photos © Louis Vuitton Objets Nomades

Nathalie Dassa


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.