INSPIRATION / Art & Design /

Freifrau, une assise bien balancée


Voilà qui devrait séduire les adeptes des plaisirs simples, en quête de bien-être, de relaxation et de plénitude, le tout en apesanteur chez soi. C’est avec style et confort d’assise que la marque de mobilier design allemande Freifrau, fondée en 2012, se distingue en réinterprétant ses modèles à succès de la collection classique Leya. Fauteuils balançoire et fauteuils à bascule viennent ainsi bercer nos intérieurs.

Sentiment de liberté

Le credo des designers ? Adopter une approche détendue et expérimentale avec un savoir-faire traditionnel, conçu avec des matériaux durables et haut de gamme. On le sait, le balancement d’avant en arrière procure des bienfaits multiples. Les modèles Leya semblent d’ailleurs flotter dans l’espace. Entre lignes intemporelles et courbes douces, la gamme se decline en plusieurs tailles et teintes. La Leya Swingseat par exemple, est présentée avec une coque équipée d’oeillets métalliques et de sangles en cuir, fixées au plafond, et un rembourrage doté d’un coussin moelleux à l’intérieur. Parfait équilibre donc entre beauté, solidité et confort pour plus de sensations rassérénantes et de réminiscences enfantines.


Détente. Freifrau nous séduit avec cette mise en situation de ses modèles Leya Rocking Chair Small, chaise à bascule en tissu bleu pétrole brillant, et Leya Swingseat, fauteuil suspendu en jaune safran, au prestigieux Schlosshotel près de Berlin.

freifrau.eu/en

Photos ©Freifrau
Texte Nathalie Dassa