ARCHI / Architecture /

La bibliothèque à Tianjin-Binhai : cascade de livres

La bibliothèque à Tianjin-Binhai


Les chiffres donnent le tournis : 33 700 m2 pour plus de 1,2 million de livres. Un pur chef d’œuvre architectural a ouvert ses portes en octobre dernier en Chine.

L’ouvrage commandé par la municipalité de Tianjin-Binhai au cabinet d’architecture néerlandais MVRDV en collaboration avec les architectes locaux TUPDI, compte parmi les plus belles bibliothèques du monde. « Les locaux font presque penser à une grotte, une étagère à livres infinie, expliquait le co-fondateur de MVDRV lors de l’inauguration. Nous avons ouvert l’édifice en créant un bel espace public à l’intérieur, comme un nouveau salon urbain. Les arrondis et les angles ont été pensés pour stimuler les différentes utilisations du site : lire, marcher, se rencontrer et discuter. Ensemble, ils composent l’œil de l’édifice : voir et être vu. »

La bibliothèque à Tianjin-Binhai : les strates de la connaissance

Le bâtiment baptisé « The eye » abrite également un auditorium en forme de sphère immaculée. De l’extérieur, la structure qui s’élève en strates veut inviter à la connaissance : de la découverte à l’apprentissage. Livré en seulement trois ans, le chantier s’est révélé le plus rapide réalisé par MVRDV. Un rythme serré qui a contraint les architectes à abandonner une partie essentielle du concept : l’accès aux étagères supérieures. Dans l’attente d’une solution, la bibliothèque s’est équipée de rayons en trompe-l’œil. 


VERTIGINEUX
Telles des marches, les étagères permettent de monter, descendre et de s’asseoir. Au cœur du bâtiment se tient l’auditorium en forme de sphère monumentale.


Nathalie Truche